BFMTV

Élection présidentielle en Bolivie: l'Union européenne appelle à un second tour

Evo Morales lors d'une conférence de presse, le 23 octobre 2019 - Aizar Raldes - AFP

Evo Morales lors d'une conférence de presse, le 23 octobre 2019 - Aizar Raldes - AFP - -

Evo Morales, le président bolivien qui a revendiqué la victoire dès le premier tour de l'élection présidentielle, a laissé la porte ouverte à un éventuel second tour si les résultats définitifs allaient dans ce sens, alors que le dépouillement du scrutin de dimanche fait polémique.

L'Union européenne a appelé ce jeudi à un second tour de la présidentielle en Bolivie, où le dépouillement des bulletins de vote après le scrutin de dimanche fait polémique, "pour rétablir la confiance".

"L'Union européenne partage pleinement l'évaluation de l'OEA (Organisation des Etats américains) selon laquelle les autorités boliviennes devraient mettre un terme au processus de dépouillement en cours et la meilleure option serait la tenue d'un second tour pour rétablir la confiance et s'assurer du respect du choix démocratique du peuple bolivien", a écrit Maja Kocijancic, une porte-parole de Federica Mogherini, dans un communiqué distribué à La Paz.

Les États-Unis, le Brésil, l'Argentine et la Colombie ont également réclamé un second tour de l'élection présidentielle ce jeudi.

Jeanne Bulant avec AFP