BFMTV

Des scientifiques pensent avoir déterminé la date de création d'un Vermeer grâce à l'astronomie

La Jeune Fille à la perle, de Vermeer, en 2018, au musée  Het Mauritshuis de La Haye.

La Jeune Fille à la perle, de Vermeer, en 2018, au musée Het Mauritshuis de La Haye. - Bart Maat - AFP

A travers différentes analyses et observations de l'huile sur toile intitulée Vue sur Deflt, des scientifiques pensent avoir déterminé la date de réalisation de cette peinture du 17ème siècle. Mais leurs conclusions sont remises en cause par un historien de l'art.

A partir de la composition du ciel tel qu'il est representé sur la toile, des scientifiques ont entrepris de déterminer la date à laquelle Vue sur Deflt, de Vermeer, a été peinte.

Johannes Vermeer, peintre baroque néerlandais, est souvent surnommé le "shpinx de Deflt" en raison du faible nombre d'informations que l'on détient sur lui. Comme le raconte The Guardian, Donald Olson, professeur d'astronomie à la Texas State University, est parvenu à éclaircir certaines zones d'ombre de la vie du peintre de La laitière. Donald Olson a notamment étudié et analysé la date d'éxécution du tableau Vue sur Deflt, "le plus beau tableau du monde" selon Proust.

Un ciel révélateur

Tel un détective, Olson a analysé les jeux d'ombre et de lumière du ciel représenté sur la toile afin d'interpréter la date à laquelle ce tableau historique a été peint. Avec l'aide de Russell Doescher, professeur retraité de physiques dans la même université au Texas, ils se sont rendus à Deflt afin de rendre compte d'observations.

Les deux scientifiques ont d'abord repéré l'angle du soleil qui expliquerait le rayon lumineux observable sur l'église Nieuwe Kerk - littéralement "nouvelle église"- tel qu'il apparaît sur le tableau.

"C'est notre clé. C'est l'indicateur sensible de l'endroit où le soleil doit se trouver pour faire cela, pour simplement effleurer une projection et illuminer l'autre", a déclaré Olson. "Le motif de la lumière et des ombres était un indicateur sensible de la position du soleil."

D'après les observations des deux auteurs de l'étude, la vue du peintre serait orientée au Nord donc la lumière viendrait du Sud-Est: il s'agit donc d'une scène du matin.

Un matin d'automne?

Les scientifiques ont aussi remarqué que le beffroi de l'église Nieuwe Kerk est peint, mais que l'intérieur de l'édifice est vide. D'après les archives, l'installation des cloches aurait commencé en 1660 et serait complétement finie en septembre. Par conséquent, le tableau aurait été peint avant 1660.

D'autre part, les logiciels d’astronomie ont calculé les dates où la position du soleil crée les ombres que l’on peut observer sur l’église. Seulement deux dates coincïdent: le 6-8 avril et le 3-4 septembre. Enfin, pour choisir parmi ces deux échéances, les scientifiques précisent qu'à Deflt, les arbres n’auraient pas autant de feuilles en avril, le mois d’automne est donc le plus probable.

A partir de ces raisonnements, ils ont établi que le peintre aurait regardé la scène à travers la fenêtre d'une auberge le 3 septembre 1658 ou 1659 à 8 heures du matin.

Une étude controversée

Cette étude publiée par Sky&Téléscope a fait débat au sein de la communauté scientifique.

Lea van der Vinde, conservatrice du musée Mauritshuis situé à La Haye, où le tableau est exposé depuis 1822, a décrit le développement de ces astronomes comme "amusant, intéressant et excitant".

Cependant, Kees Kaldenback, un historien spécialisé en art, "rejette leur étude" car les bâteaux peints sur l'eau ne peuvent être présents qu'en mai pour se préparer à la pêche du hareng, prévue en juin.

Barbara Fogiel Journaliste BFMTV