BFMTV

Covid-19: les Américains invités à ne pas se déplacer pour Thanksgiving

Achats de dindes congelés quelques jours avant Thanksgiving, le 18 novembre 2020 à Los Angeles

Achats de dindes congelés quelques jours avant Thanksgiving, le 18 novembre 2020 à Los Angeles - Frederic J. BROWN © 2019 AFP

Selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, la "façon la plus sûre de célébrer Thanksgiving est de célébrer chez vous, avec les personnes avec qui vous vivez".

Les Américains pourront-ils fêter Thanksgiving ? Les autorités sanitaires, à savoir les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), appellent en tout cas à la prudence et demandent à leurs citoyens de ne pas voyager pour la fête, prévue le 26 novembre prochain.

"Ce n'est pas une obligation, c'est une recommandation forte", a expliqué ce jeudi Henry Walke, responsable des CDC pour la pandémie. Lors de la période de Thanksgiving, plus grande fête familiale des États-Unis, des records de fréquentation sont traditionnellement battus dans les aéroports et sur les routes.

"Restez chez vous"

"Voyager peut augmenter les chances d'attraper et de propager le Covid-19. La meilleure façon de vous protéger et de protéger les autres cette année est de reporter votre voyage et de rester chez vous", les CDC sur leur site internet.

Henry Walke a notamment expliqué que le nombre de cas aux États-Unis avait fortement augmenté après les week-ends prolongés de Memorial Day, fin mai, et Labor Day, début septembre. "Nous voulions lancer un appel avant la prochaine fête", a-t-il dit.

En cas de déplacement pour Thanksgiving, les CDC rappellent l'importance des gestes barrières et conseillent de se faire vacciner contre la grippe, ainsi que de "toujours porter un masque en public, dans les transports, et avec les personnes avec qui vous ne vivez pas". Pour les personnes invitées, il est conseillé de "ramener sa propre nourriture, assiettes, verres et couverts".

"Si les gens n'ont pas vécu avec vous dans les 14 jours précédant les célébrations, ils ne sont pas considérés comme des membres de votre foyer, et vous devez donc prendre des précautions supplémentaires, y compris le port du masque dans votre propre maison", a rappelé Erin Sauber-Schatz, responsable aux CDC pour la formulation des recommandations officielles de l'organisme sur la façon de gérer la période festive.

Alors que le gouvernement de Donald Trump n'a pas donné de consignes pour la période de Thanksgiving, le président élu Joe Biden a quant à lui exhorté les Américains à ne pas se réunir à plus de 10 personnes pour célébrer cette fête, en gardant le masque et à respecter les gestes barrières.

Un avant-goût des fêtes de fin d'années en France?

La fête pourrait être un avant-goût du Noël qui attend les Français: si Santé Publique France a indiqué ce vendredi que le pic de la deuxième vague a sans doute été franchi dans le pays, l'agence sanitaire appelle toujours à la vigilance. Pour le Premier ministre Jean Castex, l’objectif du gouvernement est "de pouvoir permettre un nouvel allègement au moment des vacances de Noël afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d’année en famille".

"Mais celles-ci ne pourront pas se tenir de la même manière que d’habitude. On pourra bien sûr retrouver les siens, mais il ne serait pas raisonnable d’espérer pouvoir organiser une grande fête à plusieurs dizaines de personnes, notamment pour le réveillon du 31 décembre", a-t-il ajouté à l'issue du Conseil de défense du 12 novembre dernier.

Emmanuel Macron devrait prendre la parole la semaine prochaine pour évoquer les conditions du déconfinement.

Fanny Rocher ave AFP