BFMTV

Coronavirus: les principales mesures de quarantaine dans le monde

A Crépy-en-Valois, ville de l'Oise touchée par le Coronavirus.

A Crépy-en-Valois, ville de l'Oise touchée par le Coronavirus. - FRANCOIS LO PRESTI / AFP

De la Chine à l'Italie en passant par le Vietnam et la Corée du Nord, de nombreux pays ont pris des mesures de confinement en raison de l'apparition du coronavirus.

Villes et provinces confinées, navires de croisières maintenus au large, isolement de voyageurs... Plusieurs pays ont mis en place des mesures de quarantaine depuis l'apparition du nouveau coronavirus.

  • Chine 

Environ 50 millions de personnes sont bloquées dans les villes et villages de la province du Hubei en vertu d'un cordon sanitaire mis en place fin janvier. C'est le cas pour le chef-lieu Wuhan, où le coronavirus est apparu en décembre.

Partout dans le pays, différents types de quarantaines, plus ou moins poussées, sont mises en place (chez soi ou dans un autre lieu, avec possibilité de sortir de son appartement ou non). Pékin impose depuis le 26 février une quarantaine de 14 jours aux voyageurs en provenance de pays "gravement touchés" par l'épidémie.

Par ailleurs, plusieurs pays (France, Allemagne, Canada...) ont placé en quarantaine leurs ressortissants rapatriés de Wuhan.

  • Italie 

Le gouvernement a pris par décret dimanche des mesures de confinement de plus de 15 millions d'habitants du nord du pays, valables jusqu'au 3 avril.

Dans la région de Lombardie et dans quatorze provinces italiennes, vaste zone allant de Milan à Venise, les entrées et sorties sont désormais étroitement limitées. 

Onze communes de Lombardie et Vénétie avait déjà été placées en quarantaine le 23 février.

  • Vietnam 

Mi-février, une commune de 10.000 habitants près de Hanoï, Son Loi, a été placée en quarantaine pour vingt jours après la découverte de six cas.

  • Corée du Nord 

Le 5 mars, 3650 personnes qui étaient en quarantaine dans les provinces de Kangwon et Chagang ont été autorisées à reprendre une vie normale. Une quarantaine à domicile a été imposée depuis début février à 380 étrangers résidant dans le pays, levée récemment pour 221 d'entre eux.

Le pays a suspendu les liaisons aériennes et ferroviaires avec l'extérieur et interdit la venue des touristes étrangers.

  • Navires de croisière 

Le Diamond Princess a été mis en quarantaine au large de Yokohama, près de Tokyo, avec 3711 personnes à bord, à partir du 5 février. Des centaines de cas d'infection au coronavirus s'y sont développés et plusieurs gouvernements ont décidé d'évacuer leurs ressortissants paraissant sains pour les placer quatorze jours en quarantaine dans leurs pays respectifs. Les autres passagers ont commencé à débarquer au bout de 14 jours, mais les membres d'équipage seulement à partir de la fin février.

Le paquebot Grand Princess est confiné au large de San Francisco avec 3533 passagers et membres d'équipage depuis quelques jours. Les passagers les plus touchés doivent commencer à débarquer lundi à Oakland (nord de la Californie) pour être soignés, l'équipage doit être placé en quarantaine et traité à bord. 

  • Voyageurs 

Plusieurs pays ou territoires ont pris des mesures concernant les arrivées en provenance de Chine et de pays présentant, tels l'Iran, la Corée du Sud ou l'Italie, un grand nombre de cas.

Par exemple, les autorités de Hong Kong ont imposé le 8 février une quarantaine de deux semaines à tout voyageur en provenance de Chine continentale, les récalcitrants encourant six mois de prison.

Israël impose depuis début mars une quarantaine de deux semaines pour les voyageurs en provenance de France, Allemagne, Suisse, Espagne et Autriche, après des restrictions pour l'Italie et plusieurs pays asiatiques. Les non résidents en provenance de ces pays sont interdits d'entrée, sauf s'ils prouvent qu'ils ont un lieu d'isolement.

Le Japon a annoncé le 5 mars que toute personne arrivant dans l'archipel et ayant séjourné récemment en Chine ou en Corée du Sud devrait passer 14 jours en quarantaine.

Au Salvador, l'entrée est désormais interdite aux arrivants d'Allemagne et de France, après Chine, Corée du Sud, Italie et Iran. Les citoyens salvadoriens ou personnel diplomatique devront respecter une quarantaine de 30 jours.

Les îles Marshall, dans le Pacifique, ont interdit dimanche tous les vols vers leur territoire, ainsi que les arrivées par la mer depuis dix pays.

C.Bo. avec AFP