BFMTV

Coronavirus: le seuil des 4000 morts dans le monde dépassé

Des employés désinfectent les rues d'une résidence dans la province de Jiujiang, non loin de Wuhan, en Chine.

Des employés désinfectent les rues d'une résidence dans la province de Jiujiang, non loin de Wuhan, en Chine. - CRÉDITSTR / AFP

Lundi, l'OMS a estimé que "la menace d'une pandémie était "devenue très réelle". Plus de 113.773 personnes ont été contaminées au coronavirus à travers le monde.

Le bilan mondial des décès dus au nouveau coronavirus a dépassé ce mardi la barre de 4000, selon le décompte réalisé par l'université américaine Johns Hopkins. D'après le bilan ce mardi matin à 6 heures, l'épidémie de Covid-19 a contaminé 113.773 personnes, dont plus de 80.000 en Chine continentale, et provoqué la mort de 4009 malades.

"La menace d'une pandémie très réelle"

Si l'Organisation mondiale de la santé estime que la Chine (plus de 80.700 cas) est "en train de maîtriser l'épidémie", elle a parallèlement averti lundi que "la menace d'une pandémie" à l'échelle de la planète était "devenue très réelle", jugeant toutefois qu'elle pourrait "être contrôlée".

>> Coronavirus: suivez les dernières informations sur la propagation de l'épidémie en France et dans le monde dans notre direct

Le nombre des cas dépasse donc dorénavant les 113 000, dans 101 pays et territoires. Les nouvelles contaminations de lundi (4.233 dans le monde) sont aussi liées à la progression de la maladie en Iran, où près de 600 porteurs du virus supplémentaires ont été enregistrés. La Corée du Sud, troisième pays le plus touché, a quant à elle vu les chiffres décroître. Le total est à 7.513 dont 54 décès. Le virus a aussi infecté plus de 500 personnes à travers le Japon et a provoqué neuf décès, ce qui pousse le gouvernement a préparer des mesures d'état d'urgence.

60 millions d'Italiens confinés

L'Allemagne a annoncé ses deux premiers décès, le Canada son premier. Toute l'Union européenne est désormais touchée, avec l'annonce de deux premiers cas à Chypre. L'Espagne a à son tour dépassé le millier de cas (1.204), dont 28 morts, et a annoncé la fermeture des écoles et universités dans les zones les plus touchées, comprenant la région de Madrid. La France, cinquième pays le plus atteint avec plus de 1.400 cas, dont depuis lundi le ministre de la Culture Franck Riester, et 25 morts, a interdit les rassemblements de plus de 1.000 personnes

Mais c'est l'Italie qui concentre tous les regards, où quelque 60 millions d'Italiens sont priés de rester chez eux à compter de ce mardi. Cette mesure de confinement fait suite à un décret pris par le gouvernement de Rome, sans précédent dans le monde, afin de lutter contre le coronavirus dont la progression, proche de la pandémie selon l'OMS, a déjà tué plus de 4.000 personnes.

Trump en contact avec des élus en quarantaine

Aux États-Unis, où plus de 500 cas ont été recensés, le coronavirus se rapproche aussi de la Maison-Blanche et du président Donald Trump, personnellement en contact avec des élus mis en quarantaine, bien que lui-même n'ait subi aucun test.

"Le président n'a pas pas été testé au Covid-19 car il n'a pas été en contact proche et prolongé avec un patient confirmé atteint du Covid-19, ni ne présente aucun symptôme", a déclaré lundi la porte-parole de la Maison-Blanche Stephanie Grisham.

Pourtant, cinq membres du Congrès, dont au moins deux républicains qui ont côtoyé de près le président américain ces derniers jours, étaient en isolement volontaire lundi après avoir été exposés au virus, mais sans présenter de symptômes.

M.D. et E.P. avec AFP