BFMTV

Coronavirus: le bilan s'alourdit de plus de 2000 morts en un jour en Inde

Des volontaires transportent la dépouille d'une victime du coronavirus, lors d'un enterrement dans un cimetière de Chennai (Inde), le 16 juin 2020.

Des volontaires transportent la dépouille d'une victime du coronavirus, lors d'un enterrement dans un cimetière de Chennai (Inde), le 16 juin 2020. - Arun SANKAR / AFP

Le pays, confronté à une économie exsangue, a mis fin début juin au confinement mis en place depuis fin mars.

L'épidémie de coronavirus continue de faire rage en Inde. Le bilan humain du Covid-19 s'est alourdi de 2000 morts en un jour, portant le total à 11.903 décès dans le géant d'Asie du Sud, selon les nouveaux chiffres officiels publiés ce mercredi.

Cette hausse est partiellement due à la révision des chiffres à Bombay, ville la plus touchée, qui a ajouté 832 morts au bilan quotidien en raison de "failles" dans le comptage des victimes. Ce comptage est jugé sous-évalué mais reste encore loin des lourds bilans humains des nations d'Europe occidentale ou des États-Unis.

Des craintes liées à la mousson

Le pays de 1,3 milliard d'habitants, confronté à une économie exsangue, a mis fin début juin au confinement drastique en place depuis la fin mars, même si l'épidémie ne montre pas de signe de reflux. Face à la virulence de la crise sanitaire, le Tamil Nadu, l'un des États du Sud les plus meurtris avec Delhi et le Maharashtra, a ordonné le reconfinement de l'agglomération de sa capitale régionale Chennai pendant la deuxième quinzaine de juin

L'Inde redoute par ailleurs une aggravation de la crise sanitaire avec la mousson annuelle. Plus d'un demi-million de personnes sont contaminées chaque année en Inde par des maladies favorisées par les pluies, comme la dengue et la paludisme, lors de la grande mousson qui s'abat sur le pays d'Asie du Sud de juin à septembre. Des infections qui présentent des symptômes presque identiques à ceux du Covid-19: fièvre, difficultés à respirer, perte d'appétit.

M.D. avec AFP