BFMTV

Chili: pour la première fois, un militaire revendique son homosexualité

"Beaucoup de soldats ne supportent pas l'homosexualité non parce qu'ils sont contre, mais parce que en tant que groupe social il a été décidé que l'homosexualité est un problème", a déclaré l'officier chilien (au centre).

"Beaucoup de soldats ne supportent pas l'homosexualité non parce qu'ils sont contre, mais parce que en tant que groupe social il a été décidé que l'homosexualité est un problème", a déclaré l'officier chilien (au centre). - Claudio Reyes - AFP

Un jeune officier chilien a révélé publiquement son homosexualité mercredi, une première dans un des pays les plus conservateurs d'Amérique du sud. "Il n'y a rien de mieux que d'être soi-même", a déclaré Mauricio Ruiz, 24 ans, officier de la marine chilienne, lors d'une conférence de presse à Santiago.

Ruiz a décidé de parler à ses supérieurs de son homosexualité "par respect" de lui-même et pour ne pas avoir "à se cacher et mener une double vie", a-t-il expliqué. Il est le premier officier chilien à faire son coming out dans les Forces Armées, une institution traditionnaliste qui a connu plusieurs cas de discrimination.

"Pour moi, il est très important de franchir ce pas, parce que me réprimer serait ne pas accepter qui je suis et me rendrait malheureux", a-t-il déclaré dans une salle de presse bondée. "J'ai remarqué que beaucoup de soldats ne supportent pas l'homosexualité non parce qu'ils sont contre, mais parce que en tant que groupe social il a été décidé que l'homosexualité est un problème."

A. G. avec AFP