BFMTV

Ben Ali jugé par contumace à partir du 20 juin en Tunisie

Zine ben Ali s'adresse à la nation tunisienne le 13 janvier, la veille de sa fuite en Arabie saoudite. L'ancien président, parti sous la pression de la rue, sera jugé par contumace à partir du 20 juin pour complot contre la sécurité de l'Etat, homicide pr

Zine ben Ali s'adresse à la nation tunisienne le 13 janvier, la veille de sa fuite en Arabie saoudite. L'ancien président, parti sous la pression de la rue, sera jugé par contumace à partir du 20 juin pour complot contre la sécurité de l'Etat, homicide pr - -

L'ancien président tunisien Zine ben Ali, qui s'est enfui le 14 janvier en Arabie saoudite sous la pression de la rue, sera jugé par contumace à partir du 20 juin, a annoncé lundi le Premier ministre de transition Beji Caïd Essebsi

"Le procès de Ben Ali débutera le 20 juin. Il sera jugé par des tribunaux militaire et civil", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision Al Djazira.

Les autorités provisoires tunisiennes ont instruit plusieurs dossiers juridiques contre Ben Ali, accusé notamment de complot contre la sécurité de l'Etat, homicide prémédité et trafic et usage de stupéfiants.

Les autorités saoudiennes n'ont pas répondu pour l'heure à leur demande d'extradition de l'ex-président tunisien et de son épouse, Leïla Trabelsi.

Plusieurs membres de la famille de Ben Ali ainsi que des proches ont en revanche été arrêtés, dont sa soeur, Najet, interpellée au début du mois dans la région de Sousse, à 150 km au sud de Tunis. Elle pourrait être poursuivie pour malversations financières.

Ben Ali a dirigé la Tunisie pendant 24 ans avant d'être chassé du pouvoir sous la pression de la rue. Il n'est pas apparu en public depuis son départ pour Djeddah.

Tarek Amara et Omar Fahmy; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français

REUTERS