BFMTV
International

Aux Etats-Unis, de plus en plus d'adolescents se prostituent pour se nourrir

Aux Etats-Unis, de plus en plus d'adolescents ont recours à la prostitution pour s'offrir de quoi manger.

Aux Etats-Unis, de plus en plus d'adolescents ont recours à la prostitution pour s'offrir de quoi manger. - -

Une étude américaine publiée ce lundi révèle que parmi les communautés américaines les plus pauvres, de nombreux adolescents souffrent de la faim et ont recours à la prostitution pour s'offrir de quoi manger.

Les Etats-Unis sont le pays le plus riche du monde. Et pourtant, une étude du think tank Urban Institute révèle que plus en plus d'adolescents, en situation de pauvreté, ont recours à la prostitution pour se nourrir. 

Pour joindre les deux bouts, des jeunes filles sont prêtes à "vendre leurs corps" ou "faire du sexe contre de l'argent", tandis que les jeunes hommes eux se tournent vers le vol à l'étalage ou le trafic de drogue. 

Un phénomène nouveau touchant les plus pauvres du pays

Susan Popkin est cadre chez le think tank Urban institute. Depuis plus de 25 ans, elle travaille sur les femmes en situation de pauvreté extrême, mais pour elle "ce phénomène est nouveau". 

"Ces femmes sont si désespérées, cela me choque beaucoup. Je pense que la situation est de pire en pire", ajoute la sociologue.

L'étude a porté sur deux groupes, un composé de filles et un composé de garçons, tous issus des 10 communautés les plus pauvres aux Etats-Unis. Ils viennent de grandes villes comme Chicago, Los Angeles ou Washington mais aussi de zones rurales comme la Caroline du Nord ou l'est de l'Oregon. Ce sont en tout 193 adolescents, âgés de 13 à 18 ans, qui ont participé à l'étude. 

De leurs témoignages ressort le portrait-type de l'adolescent américain pauvre: une jeune personne, méprisée par les politiques, qui fait des sacrifices, saute des repas et a faim en permanence. 

"C'est toujours la même histoire qu'on entend", détaille Susan Popkin, "la faim et l'insécurité alimentaire affectent le bien-être des adolescents les plus vulnérables."

"C'est comme se vendre"

Traîner autour de la maison des amis pour espérer être invité à dîner, mettre de côté le déjeuner de l'école pour s'endormir le ventre plein... avant de s'adonner au travail du sexe, les adolescents multiplient les stratégies pour trouver de la nourriture. "C'est comme se vendre, comme si vous faisiez tout ce qui est possible pour avoir de l'argent ou manger", détaille une adolescente de Portland. 

S'ils en parlent avec dégoût, de nombreux adolescents préfèrent malgré tout rester pragmatiques et estiment qu'il s'agit de sortse de rendez-vous romantiques.

"Quand vous vendez votre corps, vous le faites de façon déguisée. Par exemple si je fais du sexe avec vous, il faudra d'abord me payer à dîner, c'est comme ça que les filles se débarrassent de la question. C'est mieux que de prendre l'argent directement, car si vous faites cela, vous êtes considérées comme une prostituée."

Dans sept des 10 communautés interrogées, les filles rencontrent des hommes étrangers dans des maisons abandonnées ou font des strip-teases dans la rue contre de l'argent. 

M.H.