BFMTV

Procès de l'ennemi de Poutine: un verdict connu d'avance?

Alexeï Navalny, jeune avocat de 36 ans, ne craint pas les foudres de Vladimir Poutine.

Alexeï Navalny, jeune avocat de 36 ans, ne craint pas les foudres de Vladimir Poutine. - -

Le procès pour détournement de fonds de l'opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny s'est ouvert mercredi. L'opposition dénonce une affaire montée de toutes pièces.

Le procès pour détournement de fonds de l'opposant n°1 à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, s'est ouvert mercredi à Kirov, à 900 km de Moscou, une affaire politique montée de toutes pièces pour le faire taire, selon l'accusé et l'opposition en Russie.

Alexeï Navalny, qui risque une peine maximale de dix ans de camp lors de ce procès, est arrivé au tribunal décontracté, en jean et chemise blanche. La salle d'audience était pleine à craquer en raison de la présence de nombreux journalistes et de partisans d'Alexeï Navalny, parmi lesquels l'opposant russe Boris Nemtsov et un député anti-Poutine de la Douma, Dmitri Goudkov.

L'opposant, connu pour sa lutte contre la corruption, est accusé d'avoir organisé en 2009 le détournement de 400.000 euros d'une société publique d'exploitation forestière, Kirovles, dans la région de Kirov. A l'époque, Alexeï Navalny était conseiller du gouverneur libéral de cette région, Nikita Belykh. "L'affaire a été fabriquée de toutes pièces sur ordre de Poutine", affirme Navalny.

"Je n'ai pas le moindre doute. Ce sera une condamnation"

L'homme a répété à maintes reprises qu'il ne se faisait aucune illusion sur l'issue du procès: il sera reconnu coupable. "Il ne peut pas en être autrement. Je n'ai pas le moindre doute sur le fait que la décision est déjà prise. Ce sera une condamnation. La question est de savoir s'il s'agira de prison ou de sursis", a-t-il déclaré dans une interview au quotidien Gazeta mardi.

Selon des médias russes, le juge chargé du procès, Sergueï Blinov, 35 ans, n'a pas prononcé un seul acquittement au cours des deux dernières années.

Alexeï Navalny n'a de son côté pas désarmé à la veille de son procès, ne donnant "pas plus de deux ans" au régime russe pour s'effondrer. Orateur efficace lors des manifestations anti-Poutine à Moscou, pourfendeur de la corruption via des révélations retentissantes publiées sur internet, cet avocat de 36 ans aux ambitions présidentielles s'est imposé comme un des leaders du mouvement de contestation né en 2011 pour dénoncer les fraudes lors des législatives remportées par le parti de Vladimir Poutine.

A LIRE AUSSI:

>> Hollande et Poutine louvoient sur les Droits de l'Homme

>> Depardieu tance les Pussy Riot et loue Poutine

>> Qui était Boris Berezovski, l'opposant de Poutine?