BFMTV

Accord "préliminaire" de Moscou pour des négociations sur le gaz samedi à Kiev

La dette gazière de l'Ukraine atteint 4,5 milliards de dollars.

La dette gazière de l'Ukraine atteint 4,5 milliards de dollars. - -

Gazprom a repoussé à lundi son ultimatum à l'Ukraine sur le remboursement de sa dette gazière de 1,95 milliard de dollars. Faute de remboursement, il est envisagé de couper l'approvisionnement.

La Russie a donné son "accord préliminaire" pour relancer les négociations sur le gaz avec l'Ukraine samedi à Kiev, a annoncé le ministre ukrainien de l'Energie, Iouri Prodan.

"Nous espérons que ces négociations se tiendront aujourd'hui (samedi) à Kiev. Le camp russe a donné son accord préliminaire pour y participer", a-t-il dit.

Les dernières discussions sous l'égide de l'Union européenne ont échoué mercredi à Bruxelles, l'Ukraine ayant refusé une proposition "finale" du président russe Vladimir Poutine de 385 dollars les 1.000 m3, après un rabais de 100 dollars.

Le Commissaire européen à l'Energie, Guenther Oettinger, participera à cette série de discussions. "L'objectif est de continuer les discussions sur les sujets liés à l'approvisionnement de l'Ukraine en gaz russe pour trouver une solution qui assure des livraisons stables", a indiqué samedi un communiqué de la Commission européenne.

Menace de coupure lundi

Le géant semi-public russe Gazprom a repoussé à lundi son ultimatum à l'Ukraine sur le remboursement de sa dette gazière de 1,95 milliard de dollars. Faute de remboursement, il est envisagé de passer à un système de pré-paiement qui pourrait signifier la coupure de l'approvisionnement.

Le commissaire européen à l'Energie Guenther Oettinger avait déclaré vendredi espérer que de nouvelles discussions sur le gaz pourraient avoir lieu au cours du week-end.

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait toutefois laissé entendre vendredi que Kiev campait sur ses positions en ordonnant au gouvernement de se préparer "dès lundi" à une coupure de gaz russe.

C.P. avec AFP