BFMTV

Népal: 60 maoïstes arrêtés lors d'une grève contre le projet de constitution

BFMTV

La police népalaise a arrêté vendredi 60 activistes maoïstes ayant voulu contraindre des écoles et des transports publics à cesser leur activité. Un mouvement de contestation contre le projet de constitution soutenu par le gouvernement.

Des centaines de personnels de sécurité ont été déployés à Katmandou à l'occasion de la première grève nationale, depuis le séisme meurtrier du 25 avril dernier. Les maoïstes ont conclu un accord avec les autres partis sur un projet de constitution en juin, après des années de pourparlers stériles, sous la pression d'une population exaspérée et épuisée.

Mais une faction au sein du parti maoïste conteste ce projet qui selon eux trahit les principes des maoïstes, qui ont mené une guerre civile pendant une décennie jusqu'en 2006. Le conflit a conduit à la fin de la monarchie. "Le projet est contre le peuple et l'esprit et les espoirs nés de la guerre du peuple", a dit leur porte-parole Khadga Bahadur Bishwokarma, en référence au conflit. "La constitution ne règle pas les problèmes de discrimination ethnique, raciale et de genre que nous avons combattus".

L'un des points sensibles est le nouveau découpage des provinces népalaises, l'opposition voulant soutenir l'émergence de communautés historiquement marginalisées. Des dizaines de personnes ont été blessés dans des heurts entre opposants au projet de constitution et la police pendant la semaine.

la rédaction avec AFP