BFMTV

La 24e fortune chinoise offre un séjour géant à 6.400 employés en France

Pour les 20 ans de sa société, le PDG du groupe chinois "Tiens" a invité ses meilleurs vendeurs en France, soit 6.400 personnes. Il leur a en tout réservé en tout 30.000 nuits réparties sur 140 hôtels. Li Jinyuan a fait privatiser des musées dont Le Louvre.

Li Jinyuan voulait féliciter ses meilleurs vendeurs. Pour leur montrer sa gratitude, il n'a pas lésiné sur les dépenses: le patron a invité 6.400 de ses employés pour un séjour en France de deux jours à Paris et deux jours à Nice, où ils participeront vendredi et samedi à un séminaire de travail.

La 24e fortune chinoise a réservé en tout 30.000 nuitées réparties sur 140 hôtels. La délégation chinoise a réservé un vaste restaurant entre l'Opéra Garnier et la Place Vendôme et privatisé le Louvre, pour quelques heures. Pour se rendre à Nice, 7.600 billets TGV ont été achetés, un train entier a été réservé.

Plus de 13 millions d'euros de retombées

Quand on lui demande pourquoi il a choisi la France, Li Jinyuan répond que "c'est un beau pays qui attire beaucoup de touristes. Et les peuples chinois et français entretiennent une relation très amicale depuis longtemps". Les retombées directes pour la France de ce séjour géant sont chiffrées à plus de 13 millions d'euros.

"Pour la France c'est extrêmement intéressant sur le plan culturel, sur le plan des échanges, sur le plan économique. (…) J'espère que son exemple va être choisi par beaucoup d'autres entreprises chinoises", explique Laurent Fabius. Paris continue de dérouler le tapis rouge aux touristes chinois.

Après la "déclaration d'amour" de Manuel Valls en février dernier, le ministre des Affaires étrangères a reçu mercredi, en personne, le généreux patron chinois au Quai d'Orsay. Laurent Fabius avait d'ailleurs accueilli en personne l'année dernière des touristes chinois à leur descente d'avion.

Des efforts payants. Leur nombre a progressé de 16% l’an passé, notamment grâce à la mise en place du dispositif "visa en 48 heures" en 2014.

K. L. avec Nella Prodhomme