BFMTV

Aung San Suu Kyi veut poursuivre son combat pour la démocratie

BFMTV

Dans son discours d'acceptation du prix Nobel de la Paix, l’opposante birmane, Aung San Suu Kyi s'est engagée à poursuivre son combat pour la démocratie.

Plus de 20 ans après avoir été recompensée par le prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi s'est engagée ce samedi à Oslo, à oeuvrer à la réconciliation nationale.Mais elle s'est attachée à souligner les problèmes liés aux prisonniers d'opinion et à la poursuite de conflits ethniques dans son pays. "Mon parti, la Ligue nationale pour la démocratie, et moi-même sommes prêts et désireux à jouer tout rôle dans le processus de réconciliation nationale", a-t-elle annoncé dans son discours.

Après son discours, Aung San Suu Kyi a été acclamée par des milliers de personnes de toutes nationalités, rassemblées à l'extérieur devant le musée Nobel.