BFMTV

Aung San Suu Kyi déplore les irrégularités d'élections pourtant nécessaires

-

- - -

Les législatives partielles en Birmanie ce week-end ne peuvent prétendre être réellement démocratiques, a regretté ce vendredi l'opposante Aung San Suu Kyi. La "dame" comme on l'appelle dans le pays, prend ses distances avec le processus, tout en revendiquant la nécessité d'y participer.

Alors que le gouvernement d'anciens militaires réformateurs, au pouvoir depuis un an, espère démontrer par ces élections la sincérité du processus politique, la lauréate du prix Nobel de la paix a réitéré ses critiques.