BFMTV

Après l'incendie, la France va accueillir 500 migrants mineurs du camp de Moria en Grèce

Des migrants attendent pour être dirigés vers  un nouveau campement de réfugiés après l'incendie du camp de Moria, sur l'ile de Lesbos, le 12 septembre 2020

Des migrants attendent pour être dirigés vers un nouveau campement de réfugiés après l'incendie du camp de Moria, sur l'ile de Lesbos, le 12 septembre 2020 - LOUISA GOULIAMAKI © 2019 AFP

À la mi-septembre, un gigantesque incendie avait ravagé le camp de migrants de Moria en Grèce, laissant plus de 12.000 demandeurs d'asile sans toit, parfois sans affaires. La France s'est engagée à accueillir 500 mineurs.

La France a décidé d'accueillir un total de 500 migrants mineurs rescapés de l'incendie qui a récemment ravagé le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, a annoncé ce mercredi soir le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune.

"La France a déjà pris un engagement précis (pour l'accueil) de 350 mineurs et nous allons prendre un engagement de 150 mineurs supplémentaires", a-t-il déclaré sur la radio RTL.

Depuis l'incendie du camp de Moria, à Lesbos en Grèce le 12 septembre dernier, plus de 12.000 demandeurs d'asile se sont retrouvés sans toit, parfois sans affaires.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV