BFMTV

Un New-Yorkais pressé traverse le fleuve Hudson en paddle pour aller à un rendez-vous

Scott Holt en train de traverser l'Hudson en paddle et costume, jeudi 21 juin 2018.

Scott Holt en train de traverser l'Hudson en paddle et costume, jeudi 21 juin 2018. - Capture Instagram ballsyholt

A défaut de prendre le ferry, la voiture ou le métro, un comédien vivant dans le New Jersey s'est remis d'urgence au paddle afin de se présenter à l'heure à un rendez-vous à Manhattan.

Avec plus de 8,5 millions d'habitants, tenter de se rendre à New York aux heures de pointe peut parfois tourner au cauchemar. Scott Holt, un Américain de 32 ans vivant dans le New Jersey, a opté pour une solution radicale afin de se rendre à un rendez-vous à Manhattan jeudi 22 juin: traverser la rivière Hudson en paddle, en costume et son attaché-case sous le bras.

"Je ne voulais pas payer le passage en ferry", a-t-il affirmé au New York Post, se décrivant comme un "artiste affamé". "J'avais la planche, donc je suis monté dessus et je me suis lancé", a-t-il dit.

manhattan
manhattan © Google Maps

"Bêtement, je n'ai pas apporté de laisse à pagaie ou de gilet de sauvetage, donc si j'avais chaviré, j'aurais été tout simplement coincé et j'aurais coulé, en costume", a-t-il commenté dans les colonnes du quotidien new-yorkais.

"Je ne savais pas vraiment où j'allais"

Scott Holt a réussi à braver les vagues de l'Hudson, qui est tout de même large d'un kilomètre au passage le plus étroit entre Manhattan et le New Jersey, et est arrivé à peu près sec - à l'exception de ses chaussures. Le problème s'est présenté au moment de sortir de l'eau.

"Je ne savais pas vraiment où j'allais. J'allais juste vers Manhattan, en gros. J'essayais d'atteindre un endroit d'où je pourrais m'extirper facilement, mais le courant a commencé à se faire sentir et je me suis dit que je devais sortir vite", a-t-il précisé au New York Post.

Il s'est arrêté à hauteur d'un taxi aquatique hors service, où un agent de police l'a observé curieusement, sans lui faire de remontrance, contrairement à un officier des transports maritimes qui lui a demandé s'il avait l'intention de mourir.

Son épopée n'est pas sans rappeler celle de Zach Schwitzky, qui se rendait au travail en kayak. Scott Holt a fini par arriver à son rendez-vous en avance, après 30 minutes d'une intense traversée, et n'exclut pas de recommencer l'expérience. L'"artiste affamé" est aussi un comédien en recherche d'emploi: c'est d'ailleurs ce pour quoi il devait traverser l'Hudson en premier lieu. L'aventure lui donnera peut-être un coup de pouce.

Liv Audigane