BFMTV

Trump voudrait voir son pilote personnel prendre la tête de l'aviation civile américaine

Donald Trump à la Maison Blanche, le 26 février 2018.

Donald Trump à la Maison Blanche, le 26 février 2018. - Mandel Ngan - AFP

John Dunkin, le pilote personnel du président américain, déjà aux commandes de son jet privé lorsqu'il était encore homme d'affaires, se retrouve sur la liste des noms retenus pour prendre la tête de l'aviation civile américaine.

Décrochera-t-il le poste? Selon le site d'information américain Axios, le président américain Donald Trump souhaite voir son pilote personnel, John Dunkin, prendre la tête de la FAA, la Federal Aviation Administration, l'agence pour l'aviation civile américaine, qui dépend du département des Transports américain.

Equivalent de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), le rôle de la FAA consiste à certifier les nouveaux avions et les formations des pilotes de ligne, mais aussi à gérer les données sur la sécurité des aéroports et sur les accidents aériens.

Pas suffisamment qualifié?

Ainsi, d'après Axios, Donald Trump aurait personnellement recommandé John Dunkin auprès d'officiels du secteur, pour qu'il se voie attribuer le poste. Le pilote aurait déjà passé un entretien préliminaire. L'information a été confirmée par le Washington Post, qui précise que Donald Trump n'aura pas le mot final dans la décision.

"Il est sur la liste parce qu'il est le pilote du président, mais s'il obtient le poste, ça ne sera pas parce qu'il est le pilote du président", a assuré une source haut placée au sein de l'administration, citée par Axios.

Un avis loin de faire l'unanimité, puisque plusieurs professionnels de l'industrie aéronautique ont d'ores et déjà estimé que John Dunkin n'avait pas les qualifications nécessaires pour un tel poste à responsabilités.

Aux côtés de Trump depuis 1989

John Dunkin accompagne Donald Trump dans ses déplacements aériens depuis 1989, rappelle Newsweek. Il pilotait son jet privé lorsque l'actuel président des Etats-Unis n'était encore qu'homme d'affaires, puis a pris les commandes du Boeing 757 utilisé par le républicain pendant sa campagne présidentielle, en 2016, l'emmenant de ville en ville pour ses meetings. 

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump vante les mérites de son pilote. En 2017, lors d'une réunion avec des responsables de l'aviation, le président américain avait déjà chanté les louanges de John Dunkin, qu'il avait présenté comme un "vrai expert", "un type intelligent".

Selon Axios, John Dunkin n'est pas le seul candidat en lice pour prendre la tête de la FAA. Le représentant républicain du Missouri, Sam Graves, ainsi qu'un cadre de la FAA, Dan Elwell, sont également en piste. 

Adrienne Sigel