BFMTV

Pour Trump, quand les parents sont interpellés à la frontière, il faut "séparer les enfants"

Donald Trump, le 19 juin 2018.

Donald Trump, le 19 juin 2018. - Mandel Ngan - AFP

Le président américain a une nouvelle fois défendu sa politique très controversée de séparation des familles de migrants, alors que des images montrant des enfants enfermés dans des cages ont provoqué une onde de choc aux Etats-Unis.

Malgré les critiques, Donald Trump continue de défendre sa politique anti-migrants. Ce mardi, le président américain sa méthode très controversée de séparation des familles de migrants, affirmant que c'était la seule option possible pour lutter efficacement contre l'immigration clandestine.

"Je ne veux pas que les enfants soient séparés de leurs parents", a-t-il assuré, avant d'ajouter: "Lorsque vous inculpez des parents pour entrée illégale dans le pays, ce qui doit être fait, vous devez séparer les enfants".

"Nous voulons un système au mérite"

Insistant sur la nécessité de lutter contre les passeurs qui "se jouent du système", le président américain a accusé les médias d'être complices de ces derniers.

"Nous ne voulons pas que les gens se déversent dans notre pays", a-t-il martelé. "Nous voulons qu'ils viennent suivant un processus légal et nous voulons, in fine, un système au mérite", a-t-il poursuivi.

"Ceux qui font une demande d'asile par la voie légale ne font l'objet d'aucune poursuite. Les 'fake news media' n'en parlent jamais. Ils aident ces passeurs et ces trafiquants comme personne ne pourrait le croire", a-t-il ajouté, sans autres précisions.

Comme il le fait depuis plusieurs jours, le président américain a une nouvelle fois accusé les démocrates d'être responsables de la crise actuelle, jugeant qu'ils empêchaient toute réforme de l'immigration au Congrès.

A.S. avec AFP