BFMTV

Parodie du sceau présidentiel derrière Trump: pour le graphiste qui l'a créé, son "incompétence n'a aucune limite"

Interrogé par le magazine Forbes, l'auteur du sceau parodique qui est apparu derrière le président américain évoque également la possibilité que quelqu'un l'ait volontairement placé là.

C'est une image qui tourne en boucle depuis jeudi sur l'ensemble des médias américains. Durant un discours prononcé devant de jeunes conservateurs réunis par l'association Turning Point USA, Donald Trump se trouvait devant ce qu'il pensait être le sceau présidentiel américain. Problème, il s'agissait en fait d'une parodie, l'aigle étant bicéphale et tenant, au lieu de flèches, une dizaine de clubs de golf. D'après CNN, un adjoint de Turning Point USA aurait été viré à la suite de l'incident.

Le graphiste Charles Leazott, auteur de l'œuvre parodique (et critique à l'égard du 45e président des États-Unis), a réagi à la polémique dans le magazine Forbes.

"Je pense que c'est assez symptomatique de cette administration. Il y a deux options possibles: (soit) il s'agit vraiment d'un accident et leur incompétence n'a aucune limite, (soit) quelqu'un l'a fait sciemment et essaie d'étouffer l'affaire en mentant", explique-t-il. 

Charles Leazott a conçu ce faux sceau fin 2016, avant tout pour divertir et amuser ses proches dans le contexte de l'ascension politique de Donald Trump. Voyant que sa création acquérait une forme de popularité, le graphiste l'a monétisée en lançant des produits dérivés arborant le fameux sceau. 

Jules Pecnard