BFMTV

Les catastrophes naturelles se multiplient aux États-Unis

Les Etats-Unis font face à de nombreuses catastrophes naturelles

Les Etats-Unis font face à de nombreuses catastrophes naturelles - BFMTV

Depuis plusieurs années, les Etats-Unis voient se répéter les événements tragiques, parfois simultanément. Comme en ce moment, où la Californie et la Louisiane subissent respectivement incendies géants et inondations.

Incendies géants, sécheresse, inondations, ouragans, tempêtes hivernales... Aux Etats-Unis les catastrophes naturelles semblent se multiplier depuis quelques années.

La Californie à l'épreuve du feu, la Louisiane submergée

La Californie est en proie à d'énormes incendies depuis ce week-end, favorisés par la sécheresse historique qui y sévit. A quelque 160 km au nord de San Francisco, les flammes dévorent tout sur leur passage et ont obligé plus de 4.000 habitants à fuir.

Le brasier, baptisé Clayton Fire, a déjà brûlé plus de 1.600 hectares et détruit 175 bâtiments. Quelque 1.700 pompiers sont toujours mobilisés et pour l'instant ils ne sont parvenus à contenir que 5%. Plus au sud, Soberanes Fire a déjà tué une personne, blessé trois autres et détruit plus de 30.000 hectares. Pas moins de 4.100 soldats du feu continuent de combattre l'incendie.

Une situation qui rappelle aux californiens Valley Fire, le gigantesque incendie de 2015 qui avait sévi dans l'Etat. Pas moins de 1.300 habitations de de 31.000 hectares de terrain étaient alors partis en fumée. Quatre personnes avaient perdu la vie.

Incendies, inondations, ouragans, tempêtes hivernales...

Alors que la Californie est en proie aux flammes, au même moment ce sont les eaux qui submergent la Louisiane. Des pluies torrentielles s'y sont abattues, provoquant l'évacuation de quelque 30.000 habitants et la mort de sept personnes. Quelque 40.000 commerces et foyers y sont encore privés d'électricité. Barack Obama a décrété l'état de catastrophe naturelle, ce qui va permettre de débloquer des fonds fédéraux d'urgence. 

Ces inondations en Louisiane ravivent le douloureux souvenir de Katrina. L'ouragan avait coûté la vie à 1.800 personnes lors de son passage en 2005.

Un pays très exposé aux risques naturels

En février dernier, c'était Octavia, une tempête hivernale de grande ampleur qui avait touché la côte est des Etats-Unis. Un blizzard historique qui avait affecté plus de 50 millions de personnes et paralysé de nombreux pans de l'économie. Un an avant, une autre tempête hivernale avait été la catastrophe naturelle la plus coûteuse pour les assureurs, engendrant des pertes estimées à 2,7 milliards de dollars. 

Le pays de l'Oncle Sam fait partie des régions les plus exposées aux catastrophes naturelles, ne serait-ce que par sa géographie. Il y a le risque sismique avec les tremblements de terre, cyclonique, volcanique, des vagues de froid qui provoquent des tempêtes hivernales et des canicules qui permettent l'émergence d'incendies gigantesques. Par ailleurs, l'augmentation de la population n'arrange rien puisque de nombreuses zones sont urbanisées même lorsqu'elles sont à risque. 

Pourtant, si les catastrophes naturelles sont nombreuses aux Etats-Unis, le plus grand nombre de désastres de ce type se concentre en Asie. Le continent paie le tribut le plus lourd avec quelque 198 cataclysmes sur les 353 qui ont eu lieu dans le monde en 2015.

Marie-Caroline Meijer avec AFP