BFMTV

Ukraine: les Etats-Unis imposent des sanctions contre la Russie

Barack Obama, ici lors d'un discours avec le président des Philippines, est actuellement à Manille, d'où il a fait communiquer les nouvelles sanctions contre la Russie.

Barack Obama, ici lors d'un discours avec le président des Philippines, est actuellement à Manille, d'où il a fait communiquer les nouvelles sanctions contre la Russie. - -

La Maison blanche annonce des sanctions à l'encontre de responsables du gouvernement russe, et de 17 entreprises liées à Vladimir Poutine. La Russie promet de "répondre".

La crise ukrainienne a des conséquences: les Etats-Unis ont annoncé lundi des sanctions à l'encontre de sept responsables du gouvernement russe, et de 17 entreprises liées à Vladimir Poutine. Ces sanctions arrivent en représailles à ce que les Etats-Unis qualifient "d'actes de provocation" en Ukraine.

"Le but ici n'est pas de s'en prendre personnellement à Monsieur Poutine, le but c'est qu'il réévalue les conséquences des actions qu'il mène en Ukraine, l'impact sur l'économie russe en Ukraine", a déclaré le président américain lundi.

Washington va également revoir les conditions d'autorisation à l'exportation en Russie de certains équipements high-tech qui pourraient avoir un usage militaire, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué publié à Manille où le président Barack Obama est en visite officielle.

Vendredi déjà, Barack Obama avait prévenu que de nouvelles sanctions seraient dévoilées ce lundi, en précisant qu'elles frapperaient des individus, des entreprises et les importations russes de matériel militaire de pointe.

La Russie promet de "répondre" aux sanctions

La Russie a décidé de "répondre" aux nouvelles sanctions, a déclaré lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov. "Bien sûr, nous allons répondre", a-t-il déclaré aux agences russes. "Nous sommes certains que cette réponse aura un effet douloureux pour Washington", a-t-il ajouté, sans entrer dans les détails.

De son côté, l'Union européenne n'est pas en reste et ajoute quinze noms de responsables russes et ukrainiens pro-russes à la liste des personnes sanctionnées dans le cadre de la crise ukrainienne.

L'ajout de ces noms a été décidé par les ambassadeurs auprès de l'UE des 28 pays membres qui se sont réunis à Bruxelles en raison de l'absence de "désescalade" de la situation en Ukraine, a-t-on indiqué de mêmes sources.

A. K. avec agences