BFMTV

Trump lance des invitations Facebook pour demander aux Américains de venir à l'investiture

Donald Trump, lors de sa conférence de presse du 11 janvier 2017.

Donald Trump, lors de sa conférence de presse du 11 janvier 2017. - Don Emmert - AFP

Selon les estimations du Département de la Sécurité intérieure, près de 900.000 sont attendues à Washington vendredi, pour l'investiture de Donald Trump. Soit moitié moins qu'Obama. Le milliardaire essaye donc d'attirer les Américains en les invitant via Facebook.

Une mesure de désespoir? En début de semaine, à quelques jours de son investiture, qui aura lieu ce vendredi, Donald Trump a envoyé des invitations Facebook à des milliers d'Américains, pour leur suggérer de venir à la cérémonie, à Washington, rapporte The Independent

Le président élu semble avoir lancé cette campagne d'invitation alors que son arrivée à la Maison Blanche est accompagnée par plusieurs marqueurs d'impopularité. Différents sondages publiés mardi démontrent en effet que Donald Trump arrive au pouvoir avec un taux de popularité historiquement bas, comparativement à ses prédécesseurs.

Moins d'un million de personnes? 

Par ailleurs, selon des estimations du Département de la Sécurité intérieure, le nombre de personnes attendues vendredi à Washington pour la cérémonie d'investiture serait moitié inférieur au nombre d'Américains ayant assisté à la prise de pouvoir de Barack Obama, en janvier 2009.

En effet, si le démocrate avait attiré une foule de près de deux millions de personnes sur le National Mall, malgré un froid glacial, son successeur lui, pourrait rassembler moins d'un million de curieux. Environ 900.000 personnes sont attendues à Washington pour ce week-end d'investiture. Et parmi elles, plusieurs dizaines de milliers de manifestants anti-Trump. Par ailleurs, de nombreux artistes ont refusé de se produire au concert inaugural.

Des messages incitatifs sur Facebook

Des milliers Américains ont donc reçu une invitation par le biais de Facebook, envoyée par la page officielle de Donald Trump. "Le président élu Donald Trump tient à vous inviter personnellement au concert et à la cérémonie d'investiture", dit le message, qui se veut donc incitatif. 

Des signaux plutôt alarmants à quelques heures de la cérémonie, mais que l'intéressé se garde bien d'évoquer. "Nous allons avoir une incroyable cérémonie d'inauguration, et il y aura plein de films et de stars", a ainsi estimé Donald Trump, dans une interview au New York Times. "Tous les magasins de vêtements de Washington ont été dévalisés. C'est dur de parvenir à trouver une belle tenue pour cette cérémonie", a-t-il ajouté. Une anecdote démentie par les commerçants de la capitale américaine.

A.S.