BFMTV

Snowden en route pour Caracas via Moscou et La Havane

Edward Snowden

Edward Snowden - -

L'organisation WikiLeaks, dirigée par Julian Assange, affirme sur son compte twitter l'"avoir aidé" à obtenir l'asile politique dans "un pays démocratique".

Edward Snowden se rend à Caracas au Venezuela via La Havane, ont indiqué dimanche les agences russes citant une source à la compagnie aérienne Aeroflot. "Un passager portant ce nom va arriver aujourd'hui à Moscou par le vol SU213 en provenance de Hong Kong, et demain, 24 juin, il décollera par le vol SU150 pour La Havane. Le même jour, il quittera La Havane pour Caracas sur un vol local".

L'ex-consultant informatique de l'agence de renseignement américaine Edward Snowden, inculpé par la justice des Etats-Unis, avait quitté Hong Kong dimanche à bord d'un vol Aeroflot à destination de Moscou, a annoncé le quotidien South China Morning Post (SCMP) sur son site Internet.

Accompagné de diplomates

L'organisation WikiLeaks, dirigée par Julian Assange, affirme sur son compte Twitter l'"avoir aidé" à obtenir l'asile politique dans "un pays démocratique" et confirme qu'Edward Snowden se trouve actuellement dans l'espace aérien russe.

Un peu plus tard dans la journée, l'organisation a indiqué, via un communiqué, que Snowden voyage "à destination d'une nation démocratique par une route sécurisée, pour y trouver l'asile". "Il est escorté par des diplomates et des conseillers juridiques de WikiLeaks", précise le communiqué sans toutefois donner la nationalité de ces diplomates.

FLASH: WikiLeaks has assisted Mr. Snowden's political asylum in a democratic country, travel papers ans safe exit from Hong Kong. More soon.
— WikiLeaks (@wikileaks) June 23, 2013

L'information a été confirmée par le gouvernement hongkongais avant que Moscou n'affirme n'être au courant de rien. Un départ "légal et normal" puisque que les autorités hongkongaises n'avaient "pas obtenu d'informations pertinentes" justifiant l'arrestation du jeune Américain comme le demandaient les Etats-Unis.

Les États-Unis, le "plus grand voyou de notre temps"

Plus tôt, Pékin avait vivement réagi aux allégations de l'ex-consultant informatique de l'agence de renseignement américaine Edward Snowden, qui multiplie les révélations sur le cyber-espionnage des Etats-Unis en Chine. L'agence Chine nouvelle a qualifié les Etats-Unis de "plus grand voyou de notre temps" en matière d'attaques informatiques.

Les dernières accusations sur un espionnage des réseaux mobiles chinois "montrent que les Etats-Unis, qui ont longtemps essayé de se présenter comme une victime innocente des cyber-attaques, se sont révélés être le plus grand voyou de notre temps" dans ce domaine, selon l'agence officielle chinoise.

Les Etats-Unis "doivent des explications à la Chine et aux autres pays qu'ils sont accusés d'avoir espionné. Ils doivent faire connaître au monde l'étendue et les objectifs de leurs programmes de piratage clandestins", souligne Chine nouvelle.


A LIRE AUSSI:

>> Edward Snowden inculpé pour vol et espionnage

>> Wikileaks prépare la fuite de Snowden vers l'Islande