BFMTV

Présidentielle américaine: Joe Biden bientôt candidat chez les démocrates?

Le vice-président américain Joe Biden, le 15 août 2015, lors d'un déplacement dans le Tennessee.

Le vice-président américain Joe Biden, le 15 août 2015, lors d'un déplacement dans le Tennessee. - Jason Davis - Getty Images North America - AFP

Agé de 72 ans, l'actuel vice-président de Barack Obama hésite encore à se lancer dans la course à l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de 2016. Il devrait annoncer sa décision à la fin de l'été.

Joe Biden va-t-il se poser en concurrent direct d'Hillary Clinton pour la primaire? C'est la question qui agite Washington, à l'heure où la favorite du camp démocrate traverse une période compliquée. L'actuel vice-président de Barack Obama, hésite en effet à se lancer dans la course à la présidentielle. Dès lors, une question se pose: à qui le président américain accordera-t-il son soutien? 

Une décision à la fin de l'été

Pourtant grande favorite pour la primaire démocrate, Hillary Clinton a vu sa popularité baisser dans les derniers sondages. Son image a en particulier été écornée par les révélations sur l'utilisation qu'elle a faite de sa messagerie privée lorsqu'elle était à la tête de la diplomatie américaine (2009 à 2013). Et l'avance qu'elle enregistre jusqu'alors pourrait bien être menacée par un concurrent de poids, s'il venait à confirmer sa candidature. 

Le vice-président Joe Biden, 72 ans, qui a déjà tenté sa chance -sans succès- aux primaires, à deux reprises, en 1998 et 2008, pourrait bel et bien entrer en lice. L'intéressé a indiqué qu'il prendrait une décision d'ici la fin de l'été, soit le 23 septembre.

Prudence à la Maison Blanche

Mais si son bras droit pourrait entrer dans la course, Barack Obama maintient pour l'heure le silence sur ses intentions futures. Le président américain n'a, à ce stade, aucune intention de prendre position sur les candidats en lice pour lui succéder, martèle la Maison Blanche. 

Lundi, le porte-parole de Barack Obama, Josh Earnest, a maintenu cette ligne, restant très prudent sur le dossier Biden, tout en ne tarissant pas d'éloges sur l'actuel vice-président. Rappelant que Barack Obama s'était toujours félicité de sa décision de choisir Joe Biden comme colistier en 2008 -sa "meilleure décision en politique"- Josh Earnest a souligné que cela démontrait la confiance qu'il avait dans les capacités de ce dernier à occuper les plus hautes fonctions.

Mais il a aussi pris soin de souligner que Barack Obama avait évoqué à plusieurs reprises "le respect et l'admiration" qu'il avait pour le travail effectué par Hillary Clinton à la tête de la diplomatie américaine. "L'heure viendra pour lui de se pencher sur l'élection présidentielle mais, pour l'instant, le président se concentre sur son travail", a conclu le porte-parole. 

A.S. avec AFP