BFMTV

Ouragan Sandy : Obama met sa campagne entre parenthèses

Barack Obama a appelé dimanche à prendre l'ouragan "très au sérieux"

Barack Obama a appelé dimanche à prendre l'ouragan "très au sérieux" - -

Barack Obama a annulé lundi, un déplacement de campagne en Floride pour "surveiller" l’ouragan Sandy qui doit frapper dans la journée, le nord-est des États-Unis.

Il n'y a pas que la ville de New York qui retient son souffle à l'approche de l'ouragan Sandy. Lundi, le président américain Barack Obama a décidé de mettre en suspens sa campagne, annulant un déplacement en Floride afin de "surveiller les préparatifs" à l'ouragan Sandy, qui doit frapper dans la journée le nord-est des Etats-Unis, a indiqué son porte-parole à l’AFP.

Les équipes de campagne craignent également que Sandy n'affecte la participation dans les Etats de l'est américain, où le vote anticipé - traditionnellement favorable aux démocrates- a déjà débuté.

Irene et Katrina encore dans les esprits

L'ouragan, qui pourrait faire des dégâts plus importants à ceux enregistrés dans la même région en 2011 lors du passage d'Irene, a déjà contraint Barack Obama et son rival républicain Mitt Romney à annuler plusieurs événements de campagne, à huit jours du scrutin du 6 novembre. Le président actuel a même appelé dimanche à prendre Sandy, "très au sérieux", appelant les Américains à la vigilance absolue.

En 2005, le président George W. Bush avait été particulièrement critiqué pour sa réaction, jugée lente, après le passage de l'ouragan Katrina, qui avait ravagé la Louisiane.

Sylvain Toiron avec AFP