BFMTV

Hollande à Washington: les arrières-cuisines du dîner d'Etat

Christine Lagarde, ici avec François Hollande lundi à Washington, pourrait s'asseoir sur le siège initialement réservé à Valérie Trierweiler.

Christine Lagarde, ici avec François Hollande lundi à Washington, pourrait s'asseoir sur le siège initialement réservé à Valérie Trierweiler. - -

Le président français est reçu en célibataire, ce mardi soir à la Maison Blanche, par son homologue américain. Quel plan de table? Combien d'invités? Quel menu? BFMTV vous dit tout.

Ce mardi soir, Barack Obama met les petits plats dans les grands pour son homologue français: François Hollande, en visite officielle à Washington depuis lundi, est convié à un dîner d'Etat à la Maison-Blanche. Un dîner dont le protocole officiel a été chamboulé par l'absence de Valérie Trierweiler.

Quel plan de table? Mardi matin, celui-ci n'avait pas encore été dévoilé. Une place sera scrutée à la table d'honneur: le siège vide à côté de François Hollande, où aurait dû se trouver Valérie Trierweiler. Sont évoqués les noms de Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'Economie numérique qui a accompagné le président, ou encore de Christine Lagarde, la directrice du FMI.

Combien d'invités? Là encore, le nombre exact n'a pas non plus été communiqué. Mais il environne les 300, 350. Trop, en tout cas, pour que la plus vaste salle de la Maison-Blanche puisse les accueillir: un barnum a été d'ores et déjà été installé dans les jardins. Le nom de deux "guest stars" ont déjà filtré: celui de l'acteur Bradley Cooper, qui parle couramment français, et celui de la chanteuse Mary J. Blige, chargée du divertissement musical.

Quel menu? Dans les assiettes, du 100% américain. Oui, mais du bon: caviar de l'Illinois en entrée, une salade pour faire honneur au potager de Michelle Obama, boeuf du Colorado et gâteau au chocolat d'Hawaï, l'Etat de Barack Obama. Quant à la carte des vins, rien d'extravagant dessus: la bouteille la plus chère coûte 65 dollars, car l'opinion publique avait été choquée par un Merlot à 350 dollars sur la table d'honneur du président chinois, en 2011.

Mise en bouche sur Instagram

Comme mise en bouche, la Maison Blanche a publié ce mardi sur son compte Instagram quelques photos des arrières-cuisines. Assiette de salade provenant du potager de Michelle Obama, pots de miel de la Maison-Blanche pour la vinaigrette et préparation du gâteau au "chocolat amer d'Hawaï", "servi avec une boule de glace de Pennsylvanie": Washington semble vouloir prouver qu'en matière de gastronomie, la France n'a rien à envier aux Etats-Unis.

Et sur la table des desserts se côtoieront, dans des tons bleu-blanc-rouge assortis aux deux pays, roses et fleurs de lys en sucre - "les fleurs officielles des Etats-Unis et de la France". Bon appétit!

M. T. avec Mathieu Coache