BFMTV
États-Unis

États-Unis: la directrice de la communication de Biden démissionne avant les élections de mi-mandat

Kate Bedingfield le 29 mars 2022 à la Maison Blanche

Kate Bedingfield le 29 mars 2022 à la Maison Blanche - Nicholas Kamm / AFP

Le départ de cette fidèle parmi les fidèles du dirigeant démocrate intervient alors que plusieurs médias américains font état de dysfonctionnements au sein de l'exécutif.

La directrice de la communication de Joe Biden, une fidèle de la première heure du président américain, va prochainement quitter ses fonctions, a annoncé la Maison Blanche mercredi, un départ notable à quatre mois des périlleuses élections de mi-mandat.

Cheville ouvrière de la campagne de Joe Biden, puis directrice de la communication du président démocrate, Kate Bedingfield quittera la Maison Blanche fin juillet "afin de passer plus de temps avec son mari et ses jeunes enfants", a fait savoir l'exécutif américain.

"Elle continuera à jouer un rôle essentiel"

"Sans le talent et la ténacité de Kate Bedingfield, Donald Trump serait peut-être encore à la Maison Blanche", a applaudi Ron Klain, le chef de cabinet de Joe Biden. "Elle continuera à jouer un rôle essentiel pour faire progresser le programme de Biden depuis l'extérieur", a-t-il indiqué.

Les démissions au sein de la Maison Blanche ne sont pas inhabituelles à la mi-mandat. Mais le départ de cette fidèle parmi les fidèles du dirigeant démocrate intervient alors que plusieurs médias américains font état de dysfonctionnements au sein de l'exécutif.

La Maison Blanche n'a pas annoncé à qui reviendrait la tâche de défendre un Joe Biden impopulaire, de plus en plus attaqué par le camp progressiste pour son impuissance face à l'annulation au niveau fédéral du droit à avorter et la litanie de fusillades qui endeuillent l'Amérique.

A.G avec AFP