BFMTV

États-Unis: plus de 200.000 Salvadoriens perdent leur statut protégé

La secrétaire à la sécurité intérieur des États-Unis, Kirstjen Nielsen, le 14 décembre 2017

La secrétaire à la sécurité intérieur des États-Unis, Kirstjen Nielsen, le 14 décembre 2017 - NICHOLAS KAMM / AFP

Le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) a annoncé ce lundi la suppression d'un statut spécial qui protège d'expulsion plus de 200.000 Salvadoriens résidant aux États-Unis.

"Les conditions initiales causées par les séismes de 2001 n'existent plus", a expliqué dans un communiqué le DHS, qui a donné dix-huit mois aux bénéficiaires de ce statut de protection temporaire (TPS) pour quitter le pays ou trouver d'autre moyen d'obtenir un permis de résidence.

Ce statut de protection temporaire (TPS) avait été instauré en mars 2001 pour le Salvador à la suite de l'arrivée de réfugiés après deux tremblements de terre dévastateurs qui ont fait plus de 3000 morts.

En novembre, le gouvernement américain par la voix de Rex Tillerson, supprimait le TPS pour près de 60.000 Haïtiens, plus de 5.000 Nicaraguayens et un millier de Soudanais, estimant que les "conditions extraordinaires mais temporaires (...) n'existaient plus" pour eux.

S.Z avec AFP