BFMTV

Donald Trump se dit "pas du tout inquiet" de ce que pourrait révéler son ex-avocat

Le président américain Donald Trump lors d'un meeting à Charleston, en Virginie occidentale, le 21 août 2018.

Le président américain Donald Trump lors d'un meeting à Charleston, en Virginie occidentale, le 21 août 2018. - Mandel Ngan - AFP

Donald Trump nie toute responsabilité dans le paiement de deux femmes affirmant avoir été ses maîtresses, lors de la campagne présidentielle de 2016. Son ex-avocat a affirmé mardi les avoir payées "à la demande du candidat".

Dans un communiqué diffusé par la Maison Blanche, le président américain se dit "pas du tout inquiet" de ce que pourrait révéler son ex-avocat Michael Cohen. 

Ce dernier a plaidé coupable mardi de violation des lois sur le financement des campagnes électorales pour avoir payé deux femmes affirmant avoir eu une liaison avec Donald Trump, afin d'éviter de "porter préjudice" au candidat républicain juste avant la présidentielle de 2016. Il a déclaré devant le juge l'avoir fait "à la demande du candidat".

Dans un extrait d'entretien diffusé ce mercredi par Fox News, le président américain a affirmé que les paiements versés par son ancien avocat à ses deux ex-maîtresses présumées pour les faire taire en pleine campagne n'étaient "même pas une infraction" aux lois électorales.

Ces fonds "ne venaient pas de l'équipe de campagne", a-t-il assuré, ajoutant n'avoir su "que plus tard" que ces femmes avaient été payées.

L.A., avec AFP