BFMTV

Décret anti-immigration: Washington lance un ultimatum aux diplomates dissidents

Sean Spicer, le porte-parole de la Maison blanche

Sean Spicer, le porte-parole de la Maison blanche - MANDEL NGAN / AFP

Les diplomates américains ayant protesté contre le décret anti-immigration de Donald Trump ont été rappelés à l'ordre la Maison Blanche. Lors d'un point presse, Sean Spicer, le porte-parole de l'exécutif a assuré : "Soit ils acceptent le programme, soit ils s'en vont". 

Ce décret signé vendredi suspend l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays de confession majoritairement musulmane. 

M.L. avec AFP