BFMTV

Coulées de boue en Californie: quatre enfants parmi les victimes

A Montecito, près de Los Angeles, le 11 janvier 2018.

A Montecito, près de Los Angeles, le 11 janvier 2018. - Justin Sullivan - Getty - AFP

Les coulées de boue impressionnantes qui ont frappé le sud de la Californie, en début de semaine, ont fait au moins 17 morts et plusieurs dizaines de disparus.

Alors que les recherches pour tenter de retrouver des disparus se poursuivent, dans le sud de la Californie, après les coulées de boue géantes qui ont frappé la région cette semaine, les autorités locales ont annoncé, jeudi, que quatre enfants font partie des 17 victimes.

Quatre enfants âgés de 3, 6, 10 et 12 ont trouvé la mort dans ces coulées de boue qui ont coupé de cruciaux axes routiers, a indiqué le bureau du shérif de Santa Barbara. Au total, 17 personnes ont trouvé la mort dans ces coulées consécutives à une forte tempête, qui ont emporté plusieurs maisons près de Montecito, au nord-ouest de Los Angeles. 

Des habitants manquent à l'appel

Plusieurs dizaines de personnes manquaient toujours à l'appel jeudi. "Il y a 43 personnes que nous recherchons pour savoir si elles manquent pour de bon", a déclaré le shérif Bill Brown, du conté de Santa Barbara, avant d'ajouter: "C'est un chiffre qui change constamment".

Le shérif a expliqué que les personnes disparues pourraient être retrouvées, tout en prévenant que le nombre de morts pourrait s'aggraver. "Il y a des mères, des pères, des grand-pères, des proches, et la liste continue...", a-t-il ajouté. 

Des pluies torrentielles tombées lundi et mardi, les premières en dix mois, ont entraîné des coulées de boue charriant de nombreux débris sur les collines de Montecito et d'autres villes du comté de Santa Barbara, au nord-ouest de Los Angeles. Des zones déjà touchées, quelques semaines plus tôt, par de très violents incendies, parmi les plus vastes jamais survenus en Californie, ont forcé l'évacuation de plusieurs dizaines de milliers de personnes en décembre et détruit des centaines de bâtiments.

A.S. avec AFP