BFMTV

Lac-Megantic: la société en cause fait faillite

BFMTV

La société ferroviaire américaine Montréal, Maine & Atlantic (MMA) s'est mise mercredi sous la protection des lois sur la faillite aux Etats-Unis et au Canada, un mois après l'explosion d'un de ses trains au Québec. L'accident avait fait 47 morts et rasé le centre de la ville de Lac-Mégantic.

L'entreprise a expliqué que les obligations découlant de l'accident excédaient maintenant la valeur de ses actifs.

Les autorités québécoises ont déjà adressé au moins deux mises en demeure à la MMA, afin que celle-ci prenne en charge les coûts de nettoyage et de décontamination de la zone de deux kilomètres carrés dévastée par l'incendie qui avait duré près de deux jours.

Le président du conseil d'administration de la MMA et PDG de la maison mère de l'entreprise, Edward Burkhardt, a assuré que son groupe allait "continuer de collaborer" avec les autorités pour le nettoyage de Lac-Mégantic "aussi longtemps que ce sera nécessaire".