BFMTV

Venezuela: Maduro investi président au terme d'une grave crise

Nicolas Maduro à Caracas, lors de son investiture comme nouveau président du Venezuela, vendredi 19 avril.

Nicolas Maduro à Caracas, lors de son investiture comme nouveau président du Venezuela, vendredi 19 avril. - -

Le successeur d'Hugo Chavez a été investi vendredi à la tête du pays. Après une semaine de violentes manifestations, il a exhorté ses opposants au dialogue.

Difficile de succéder à Hugo Chavez. C'est pourtant ce qui attend son dauphin, Nicolas Maduro, investi vendredi comme nouveau président du Venezuela. Après une semaine émaillée par des manifestations, l'héritier du charismatique dirigeant socialiste a prêté serment devant l'Assemblée nationale à Caracas.

"Je jure de respecter la Constitution au nom du peuple vénézuélien, je le jure au nom de la mémoire éternelle du 'Comandante' suprême", a déclaré Nicolas Maduro, élu dimanche dernier pour un mandat de six ans. Il a également juré de "construire une patrie indépendante et juste pour tous et toutes".

"Prêt à discuter avec le diable"

Dans son discours d'investiture, il a également appelé les responsables de l'opposition à ouvrir un dialogue à la suite de la violente crise politique qui a secoué le pays après son élection, dimanche dernier.

"Je les appelle à discuter partour où cela est possible. Je suis prêt à discuter, y compris avec le diable", a-t-il déclaré.

Concerts de casseroles et bousculade

Le candidat malheureux à l'élection présidentielle, Henrique Capriles, refuse toujours d'admettre sa courte défaite et demande un nouveau décompte des voix. Le jeune gouverneur de l'Etat du Miranda dénonce des "irrégularités" au cours du scrutin.

Durant la cérémonie, quelques concerts de casseroles se sont fait entendre de la part d'opposants, mais sans gâcher cette fête chaviste. Fait plus marquant, un jeune homme a réussi à tromper la sécurité pour bousculer le nouveau président. Celui-ci était pourtant vêtu de rouge, couleur du chavisme.


A LIRE AUSSI:

>> Venezuela: au moins 7 morts et 61 blessés lors de manifestations
>> Paris et l'UE prennent acte de l'élection de Maduro >> Venezuela: Maduro remporte l'élection présidentielle