BFMTV

Algérie: appel à l'armée après des violences ethniques dans le sud

Un homme marche à côté d'une voiture renversée lors de heurts entre Arabes et Berbères, à Guerara le 9 juillet 2015

Un homme marche à côté d'une voiture renversée lors de heurts entre Arabes et Berbères, à Guerara le 9 juillet 2015 - Farouk Batiche, AFP

Le gouvernement algérien a chargé l'armée et la justice de mettre fin aux violences entre Arabes et Berbères dans la région de Ghardaïa, dans le sud, qui ont fait plus de 20 morts et des dizaines de blessés ces derniers jours.

Barricades de pneus, de brouettes et d'objets divers, locaux commerciaux, maisons et véhicules incendiés: la ville de Guerara portait jeudi matin les stigmates des affrontements des jours précédents.

Aucun déploiement de soldats n'était toutefois visible dans cette localité où 19 personnes sont mortes dans la nuit de mardi à mercredi, le plus lourd bilan depuis le début de la crise communautaire en décembre 2013, en raison de l'utilisation pour la première fois d'armes à feu. Au moins trois autres ont été tuées ailleurs dans la région de Mzab, à environ 500 km au sud d'Alger.

Vue de la ville de Guerara dans la région du M'zab, le 9 juillet 2015
Vue de la ville de Guerara dans la région du M'zab, le 9 juillet 2015 © Farouk Batiche, AFP
Un habitant regarde sa maison endommagée lors de heurts entre Arabes et Berbères, à Guerara le 9 juillet 2015
Un habitant regarde sa maison endommagée lors de heurts entre Arabes et Berbères, à Guerara le 9 juillet 2015 © Farouk Batiche, AFP
la rédaction avec AFP