BFMTV

Alerte nucléaire: les principaux événements de ce jeudi

-

- - -

Retrouvez ici les principaux événements de ce jeudi à la centrale nucléaire de Fukushuima, au Japon, où les ingénieurs essayaient toujours dans la soirée de rétablir l'électricité.

JEUDI 17 MARS

18h40 : La situation à la centrale nucléaire de Fukushima 1, gravement accidentée par un séisme, paraît "relativement stable" comparé à mercredi, "ce qui est positif", déclare un expert de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIAE).

17h15 : Les Etats-Unis ont envoyé une équipe de militaires spécialistes des risques nucléaires pour "évaluer" la situation provoquée par les émanations radioactives de la centrale de Fukushima.

17h00 : Des mesures partielles réalisées par un laboratoire japonais sur la radioactivité à Tokyo donnent des "résultats inquiétants", s'alarme la Commission de Recherche et d'Information indépendantes sur la Radioactivité (Criirad).

16h30 : Les universités de Rennes 1 et Rennes 2 annoncent le rapatriement de leurs étudiants au Japon en raison de la menace nucléaire à la centrale de Fukushima.

15h31 : La Russie est prête à apporter son aide au Japon, y compris pour combattre les incendies à la centrale nucléaire de Fukushima 1, qui a connu une série d'explosions à la suite du très fort séisme du 11 mars, suivi d'un tsunami.

15h19 : Les Etats-Unis ont fourni 100 combinaisons de protection contre les émanations radioactives au gouvernement japonais qui va les utiliser à la centrale de Fukushima.

15h00 : L'alimentation électrique de la centrale de Fukushima n'a pas pu être rétablie ce jeudi. Les travaux continueront vendredi, afin de remettre en service les stations de pompage, selon l'Agence de sûreté nucléaire.

14h34 : Le groupe nucléaire Areva et l'électricien EDF ont affrété un avion transportant 100 tonnes d'acide borique (substance chimique permettant d'empêcher la réaction nucléaire) et du matériel de protection contre la radioactivité (dont 10.000 combinaisons, 20.000 paires de gants et 3.000 masques de protection). Cet avion partira vendredi.

12h38 : L'ambassade de France à Tokyo a commencé, "à titre préventif" face au risque nucléaire, à distribuer des pastilles d'iode aux Français au Japon, dont environ 3.000 se trouvent ce jeudi dans la région de la capitale japonaise.

12h34 : L'Est du Japon, où se trouve Tokyo, risque ce jeudi soir une coupure d'électricité à grande échelle si la consommation n'est pas réduite, avertit le gouvernement. La production est en effet amoindrie suite aux dégâts causés aux centrales nucléaires par le séisme.

12h16: Deux camions spéciaux de l'armée parviennent à arroser le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima. Leur configuration permet aux techniciens de rester confinés dans leur véhicule et ne pas s'exposer aux radiations pendant les arrosages.

12h: Selon la chaîne de télévision japonaise NHK, il est impossible d'utiliser le canon à eau en raison des radiations.

04h00: Toute la nuit, des hélicoptères ont effectué des largages d'eau sur les réacteurs n°3 et 4 pour tenter de les refroidir. L'utilisation d'un canon à eau est envisagé en soutien.

03h23: L'agence de sûreté nucléaire japonaise annonce que l'électricité sera peut-être partiellement rétablie dans l'après-midi, permettant de reprendre un processus efficace de refroidissement des réacteurs.

MERCREDI 16 MARS

20h05: Selon les autorités de surveillance nucléaire américaines, la piscine protégeant le cœur du réacteur n°4 de la centrale de Fukushima n'aurait plus d'eau, provoquant une brutale montée de la température et de la radioactivité.

18h25: Les employés de la centrale de Fukushima au Japon subissent "des conditions extrêmes d'intervention" en raison "des retombées radioactives extrêmement fortes", déclare le président de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN), André-Claude Lacoste.

17h30: La situation à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi est "très grave", déclare le Japonais Yukiya Amano, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui se rendra ce jeudi dans son pays d'origine.

17h27: L'Union Européenne conseille des contrôles de radioactivité des aliments importés du Japon.

16h28: Le commissaire européen à l'Energie Günther Oettinger se dit de nouveau très préoccupé par la situation dans la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, parlant de "véritable catastrophe" et réaffirmant qu'à ses yeux, la situation n'est plus sous contrôle.

16h21: La France s'inquiète de l'état de santé des soldats, pompiers ou employés japonais sur lesquels repose le dernier espoir d'empêcher une catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima depuis cinq jours.

15h46: L'armée américaine annonce que les Etats-Unis vont fournir des pompes à eau à haute pression aux autorités japonaises pour arroser les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima.

13h04: Après l'échec de l'intervention par hélicoptère, les autorités japonaises ont décidé d'avoir recours au canon à eau pour arroser le réacteur numéro 4 de Fukushima.

10h16: La radioactivité empêche l'hélicoptère de déverser l'eau sur les réacteurs.

10h11: Radiations au-delà de 20 km de la centrale de Fukushima, mais "pas de danger immédiat pour la santé", selon les autorités japonaises.

8h37: Eric Besson (Ministre de l'Industrie et de l'Energie) sur RMC: « Les Japonais ont perdu visiblement l’essentiel de la maitrise de cette centrale ».

8h35: Un hélicoptère a décollé pour déverser de l'eau sur un réacteur de Fukushima.

7h14: Sur RMC, un spécialiste français du nucléaire estime que la situation est hors de contrôle.

4h30: Evacuation totale de l'ensemble du personnel présent dans la centrale de Fukushima à titre provisoire. Il en restait 50 sur les 800 habituels. Mesure temporaire tant que la radioactivité n'a pas baissé.

3h48: L'enceinte de confinement du réacteur n°3 (qui avait partiellement explosé dimanche soir) est « peut-être » endommagée. De la vapeur s'en échappe.

3h35: Fort pic de radioactivité constaté à l'entrée du site de Fukushima.

2h33: Un nuage de fumée noire aperçu au dessus de la centrale de Fukushima.

00h18: Incendie du réacteur n°4 maîtrisé.

MARDI 15 MARS

22h48: Nouvel incendie au réacteur 4 de la centrale de Fukushima. le toit de l'enceinte de confinement est troué. On évoque deux employés de Tepco disparus.

21h48: Les USA classent à leur tour la série d'incidents à Fukushima en degré 6 sur une échelle de 7.

17h53: La Commission européenne qualifie l'accident nucléaire d'"apocalypse", estimant que les autorités locales ont pratiquement perdu le contrôle de la situation dans la centrale de Fukushima.

17h02: L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estime que l'enceinte de confinement du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima n°1, au Japon, a peut-être été "affectée" par une explosion.

16h44: Une deuxième compagnie, Tohoku Electric Power, qui alimente une partie du nord du Japon, va procéder à des coupures d'électricité planifiées, à cause d'une production insuffisante.

16h41: En cas de nuage radioactif produit par la centrale de Fukushima 1, la région de Tokyo, située à 250 km, ne devrait pas être gravement menacée par d'éventuelles retombées, estime à Tokyo Olivier Isnard, expert de l'Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire.

16h20: Le nuage radioactif qui s'échappe de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, devrait se déplacer vers le Pacifique plutôt que vers l'Asie du fait de la direction actuelle des vents, déclarent des experts.

15h54: La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima, envisage de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur 4 pour refroidir du combustible nucléaire usé.

15h14: Le ministre japonais des Affaires étrangères Takeaki Matsumoto indique que le niveau de radiations consécutif à l'incendie du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 "pourrait endommager la santé" des populations.

14h33: Un fort séisme de magnitude 6 s'est produit à 120 km au sud-ouest de Tokyo, où les immeubles ont tremblé.

14h08: Dernier bilan officiel : 3.373 morts confirmés

13h49: L'ambassade de France au Japon conseille à nouveau à ses ressortissants de quitter Tokyo par précaution, même si la situation dans la capitale est jugée "saine".

13h03: L'agence de sûreté nucléaire japonaise ne relève pas le classement de l'accident de la centrale de Fukushima au niveau 6 sur 7 de l'échelle internationale, comme l'a fait l'Autorité de sûreté nucléaire française.

12h43: L'ASN déclare que l'enceinte de confinement du réacteur numéro 2 de la centrale de Fukushima au Japon n'est plus étanche, confirmant ainsi les propos de Nathalie Kosciusko-Morizet sur RMC dans la matinée.

12h21: Selon l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN), l'accident nucléaire de Fukushima au Japon a atteint un niveau de gravité 6 sur l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, qui en compte 7.

11h39: Les vents éloignent vers le large la menace de radioactivité sur le Japon

9h: Le niveau de la radioactivité a baissé à la centrale de Fukushima et à Tokyo.

8h54: Faible hausse de la température dans les réacteurs 5 et 6 à Fukushima

8h50 - INFO RMC: La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet révèle sur RMC que selon ses informations, « il y a un risque de déconfinement du réacteur n°2 à Fukushima. On s'achemine vers la catastrophe » nucléaire.

8h19: A la suite de l'incendie du réacteur 4 de Fukushima, présence de radioactivité dans l'atmosphère (AIEA)

7h25: Le niveau de radioactivité dans la ville de Maebashi, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo, est jusqu'à dix fois supérieur à la normale, mais ce niveau n'est (selon un responsable de la municipalité) « pas du tout un problème ».

5h: Niveau de radioactivité légèrement au-dessus de la normale à Tokyo, située à 250km de Fukushima. L'ambassade de France retire de son site Internet des informations affirmant qu'un nuage radioactif arrive sur la capitale.

4h11: Incendie sur le réacteur n°4 « apparemment éteint ».

3h20: Niveaux de radioactivité dans la centrale jusqu'à 4 fois plus importants que la dose dangereuse pour l'être humain. 

3h10: Les habitants situés dans une zone de 20km à 30km de la centrale, appelés à se calfeutrer.

3h: Incendie inexpliqué au coeur du réacteur n°4, à l'arrêt pour cause de maintenance. Forte hausse de la radioactivité.

1h30: Enceinte de confinement du réacteur n°2 « apparemment pas trouée »

00h00: Explosion due à l'hydrogène dans l'enceinte de confinement du réacteur n°2 de Fukushima, en panne de refroidissement

LUNDI 14 MARS

18h51: Bruxelles demande une réunion extraordinaire de l'AIEA la semaine prochaine à Vienne (Autriche).

18h18: L'agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) estime qu'il est "très improbable" d'avoir à Fukushima une situation comme à Tchernobyl.

17h57: Le Japon demande l'aide des Etats-Unis pour refroidir ses réacteurs nucléaires.

17h52: L'accident nucléaire de Fukushima a atteint un niveau de gravité "au-delà du niveau de Three Mile Island sans atteindre Tchernobyl" selon l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

16h49: Le Japon demande l'aide des experts de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA).

16h10: Le niveau d'eau dans le réacteur 2 de la centrale de Fukushima N°1 a de nouveau baissé ce qui empêche le refroidissement des barres de combustible.

13h20: Le gouvernement japonais juge improbable une grosse explosion du réacteur 2 de la centrale de Fukushima N°1

12h41: Une fusion nucléaire du réacteur 2 de la centrale Fukushima N°1 n'est pas à exclure.

9h35: L’Agence de sûreté nucléaire japonaise exclut un accident de type Tchernobyl dans la centrale de Fukushima N°1.

9h10: 2.000 corps sont retrouvés sur les côtes de la province japonaise de Miyagi (Nord-Est).

7h38: Le système de refroidissement du réacteur 2 de la centrale de Fukushima N°1 tombe en panne. Au total, 3 des 6 réacteurs de la centrale ne sont plus refroidis.

5h09: Le gouvernement japonais lève l’alerte au Tsunami annoncée une heure plus tôt.

4h04: Le gouvernement japonais annonce que les possibilités de fuites radioactives au niveau réacteur N°3 sont « faibles ».

3h47: L’opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) en charge de la centrale de Fukushima N°1 annonce que le réacteur 3 a résisté aux explosions survenus quinze minutes plus tôt et reste intact.

3h26: Deux explosions se sont produites au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima N°1 déjà fragilisée lors du séisme de vendredi.

3h07: Alerte Tsunami lancée par les autorités japonaises contre l’arrivée imminente d’une vague de 3 mètres de haut qui devrait déferler sur les côtes Nord-Est du pays. La télévision publique NHK précise que la vague est attendue dans les 15 minutes.

2h07: Le premier ministre japonais Naoto Kan déclare que la centrale de Fukushima N°1 est toujours dans un « état alarmant ».

2h06: Deux fortes répliques sismiques sont ressenties dans la région de Tokyo (5.8 et 6.1 sur l'échelle de Richter).

La Rédaction, avec agences