BFMTV

Paris soutient le "Conseil national" de l'opposition libyenne

Insurgés à Benghazi, dans l'est de la Libye. La France a apporté son soutien au Conseil national créé par l'opposition libyenne, qui tente de renverser Mouammar Kadhafi. /Photo prise le 6 mars 2011/REUTERS/Suhaib Salem

Insurgés à Benghazi, dans l'est de la Libye. La France a apporté son soutien au Conseil national créé par l'opposition libyenne, qui tente de renverser Mouammar Kadhafi. /Photo prise le 6 mars 2011/REUTERS/Suhaib Salem - -

PARIS (Reuters) - La France a apporté dimanche son soutien au Conseil national créé par l'opposition libyenne, qui tente de renverser Mouammar...

PARIS (Reuters) - La France a apporté dimanche son soutien au Conseil national créé par l'opposition libyenne, qui tente de renverser Mouammar Kadhafi.

Le gouvernement français encourage ces opposants au dirigeant libyen à poursuivre leur action.

Les insurgés contrôlent une grande partie de l'Est de la Libye tandis que Mouammar Kadhafi semble acculé dans l'Ouest, autour de Tripoli.

"La France salue la création du Conseil national libyen et apporte son soutien aux principes qui l'animent et aux objectifs qu'il s'assigne", écrit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Elle se félicite de la volonté d'unité qui a présidé à l'instauration du Conseil national et encourage les responsables et les mouvements qui le composent à poursuivre leur action dans cet esprit", ajoute-t-il.

Paris condamne par ailleurs à nouveau l'usage de la force contre les civils et appelle au respect de la résolution des Nations unies qui prône l'arrêt des violences et l'instauration d'un gouvernement démocratique en Libye.

Thierry Lévêque, édité par Bertrand Boucey