BFMTV

Nigeria: plus de 300 sociétés et individus épinglés pour corruption

Au Nigeria, plus de 300 sociétés et individus ont été épinglés pour corruption - Vendredi 25 mars 2016

Au Nigeria, plus de 300 sociétés et individus ont été épinglés pour corruption - Vendredi 25 mars 2016 - Capture d'écran - Google maps

La justice nigériane a épinglé plus de 300 sociétés et individus, dont des responsables militaires, pour avoir détourné plusieurs dizaines de millions de dollars grâce à des contrats fictifs, a annoncé la présidence dans la nuit de jeudi à vendredi.

Cette affaire de corruption est liée à Sambo Dasuki, l'ancien conseiller à la sécurité nationale de l'ex-président Goodluck Jonathan, qui a servi de juin 2012 jusqu'à son limogeage l'année dernière par l'actuel chef de l'Etat Muhammadu Buhari.

Entré en fonction en mai 2015, Muhammadu Buhari a lancé une vaste campagne anti-corruption, endémique dans le pays, visant plusieurs responsables politiques et militaires dans une affaire de contrats fictifs signés par l'armée, d'une valeur de 2 milliards de dollars.

Les enquêteurs s'intéressent aussi à d'autres contrats signés par Sambo Dasuki, 60 ans, entre 2011 et 2015.

A.-F. L. avec AFP