BFMTV

Casablanca: 200 supporters jugés pour des violences après un match

BFMTV

Plus de 200 personnes seront poursuivies, pour la plupart devant une chambre criminelle, à la suite des violents incidents survenus jeudi dernier à Casablanca, au Maroc, en marge d'un match de football.

Des scènes de violences urbaines (destructions de biens publics et privés, agressions) avaient éclaté dans la capitale économique du Maroc après l'arrivée des supporteurs du club des FAR Rabat, qui rencontrait le Raja de Casablanca.

Après arrestations et interrogatoires, 213 personnes ont été déférées devant le parquet général près la Cour d'appel de Casablanca. Sur ce total, seules cinq ont bénéficié d'un non-lieu et 206 comparaîtront en avril et en mai devant une chambre criminelle, une première au Maroc pour de tels faits. Elles encourent des peines de prison ferme.