BFMTV

Levée de l'état d'urgence avant la présidentielle au Mali

Matériel électoral à Bamako. L'état d'urgence imposé au Mali depuis le mois de janvier a été levé vendredi à minuit afin que puisse débuter la campagne en vue de l'élection présidentielle prévue le 28 juillet. /Photo prise le 18 juin 2013/REUTERS/Adama Di

Matériel électoral à Bamako. L'état d'urgence imposé au Mali depuis le mois de janvier a été levé vendredi à minuit afin que puisse débuter la campagne en vue de l'élection présidentielle prévue le 28 juillet. /Photo prise le 18 juin 2013/REUTERS/Adama Di - -

BAMAKO (Reuters) - L'état d'urgence imposé au Mali depuis le mois de janvier a été levé vendredi à minuit afin que puisse débuter la campagne en...

BAMAKO (Reuters) - L'état d'urgence imposé au Mali depuis le mois de janvier a été levé vendredi à minuit afin que puisse débuter la campagne en vue de l'élection présidentielle prévue le 28 juillet, a indiqué un porte-parole de l'armée.

L'état d'urgence avait été instauré après le début de l'opération militaire française Serval visant à reprendre les positions tenues par des groupes islamistes dans la partie nord du pays.

"L'état d'urgence est levé de fait depuis minuit hier", a dit le capitaine Modibo Naman Traoré.

"La situation militaire est maintenant stabilisée et la levée de l'état d'urgence va permettre aux candidats à l'élection présidentielle de faire campagne", a-t-il ajouté.

Vingt-huit candidats dont quatre anciens Premiers ministres sont en lice.

Tiemoko Diallo; Pierre Sérisier pour le service français