BFMTV

Egypte: trois morts dont un Américain dans les manifestations

Des Egyptiens réclamant le départ du président islamiste Mohamed Morsi

Des Egyptiens réclamant le départ du président islamiste Mohamed Morsi - -

Trois personnes dont un Américain ont été tuées lors de violents heurts vendredi en Egypte entre partisans et opposants du président Mohamed Morsi à l'occasion de manifestations rivales.

Trois personnes dont un Américain ont été tuées lors de violents heurts vendredi en Egypte entre partisans et opposants du président Mohamed Morsi à l'occasion de manifestations rivales qui ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes à travers le pays.

Ces trois décès portent à sept le nombre de personnes tuées depuis mercredi lors des violences dans le pays.

Les Frères musulmans, la confrérie dont est issu le président ismaliste Morsi, ont averti l'opposition qu'ils ne permettraient pas un "coup d'Etat" contre le président, à deux jours d'une protestation massive attendue dimanche pour réclamer une présidentielle anticipée.

Washington rappelle une partie de ses agents

Malgré le déploiement policier et de l'armée pour protéger les installations vitales, de violents heurts ont éclaté entre pro et anti-Morsi à Alexandrie, deuxième ville du pays, où un Egyptien et un Américain ont été tués, selon des médias officiels et des sources médicales.

Le département d'Etat a également annoncé le départ d'une partie de ses agents diplomatiques et consulaires d'Egypte "en raison des troubles politiques et sociaux qui s'y déroulent", dans un communiqué publié à Washington.

Des heurts ont également eu lieu en soirée dans les provinces de Daqahliya et Beheira, dans le Delta du Nil , selon des responsables qui ont fait état de 130 blessés à travers le pays.

Manifestation massive attendue dimanche

L'opposition et le mouvement populaire Tamarrod (rébellion, en arabe) ont appelé à manifester dimanche pour demander le départ de Morsi. Tamarrod a dit avoir réuni 15 millions de signatures pour une présidentielle anticipée.

En prévision de cette mobilisation, des entreprises ont annoncé qu'elles seraient fermées dimanche, journée qui marque le premier anniversaire de l'investiture de Morsi et le début de la semaine en Egypte.


A LIRE AUSSI:

>>Egypte: le pays s'enflamme entre pro et anti-Morsi

>> Egypte: face aux tensions, Morsi appelle au dialogue

M.G. avec AFP