BFMTV

Egypte: les Frères musulmans rejettent l'offre d'entrer au gouvernement

Des manifestants pro Morsi, le 5 juillet au Caire.

Des manifestants pro Morsi, le 5 juillet au Caire. - -

La situation s'elise en Egypte où les Frères musulmans ont refusé d'entrer au gouvernement. Le nouveau Premier ministre, Hazem al-Beblawi, doit entamer mercredi des pourparlers pour former son gouvernement.

Le plan de transition égyptien, prévoyant des pouvoirs étendus pour le nouveau président par intérim et un calendrier pour de nouvelles élections présidentielles, a été rejeté par les partisans du président évincé Mohamed Morsi comme par l'opposition laïque.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les attaques de militants armés contre une base de la police et deux points de contrôle ont fait deux morts dans plusieurs endroits de la péninsule du Sinaï.

Ces violences sont survenues le jour même où les Frères musulmans enterraient les dizaines de manifestants tués lundi au cours d'un rassemblement en faveur du président Morsi au Caire, après un appel au "soulèvement".

S. A. avec AFP