BFMTV

Egypte: Hazem al-Beblawi nommé Premier ministre

Hazem el-Beblawi, lorsqu'il était ministre des Finances, en 2011. Ici avec François Baroin.

Hazem el-Beblawi, lorsqu'il était ministre des Finances, en 2011. Ici avec François Baroin. - -

Hazem Beblawi, nommé mardi à la tête du gouvernement égyptien, est un économiste libéral qui fut vice-Premier ministre et ministre des Finances en 2011, durant la période de transition sous la direction militaire qui a suivi la chute de Hosni Moubarak.

L'économiste Hazem al-Beblawi, un ancien ministre des Finances, a été nommé mardi Premier ministre d'Egypte, a annoncé le porte-parole de la présidence, Ahmed al-Muslimani.

Le prix Nobel de la paix Mohamed ElBaradei, une figure de l'opposition laïque au président déchu Mohamed Morsi, devient pour sa part vice-président en charge des relations internationales, a-t-il ajouté.

Adly Mansour président par intérim

La désignation de Hazem Beblawi, 76 ans, de tendance libérale, intervient près d'une semaine après le renversement du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée.

Adly Mansour a été nommé président par intérim à la suite de cette destitution. Adly Mansour a exposé la nuit dernière une déclaration constitutionnelle qui esquisse un calendrier électoral, avec notamment la tenue d'élections législatives d'ici début 2014.

Hazem Beblawi a fait des études au Caire, ainsi qu'à Grenoble (sud-est de la France) et Paris, où il a décroché un doctorat d'Etat en économie.

Il a fait une longue carrière dans plusieurs institutions économiques privées et publiques, égyptiennes et internationales, dirigeant notamment la Export Development Bank of Egypt de 1983 à 1995, avant de rejoindre la commission économique et sociale de l'ONU pour l'Asie occidentale, qui regroupe de nombreux pays arabes. En 2011, il fut conseiller du Fonds monétaire arabe à Abou Dhabi.

Ministre des Finances

Il est nommé vice-Premier ministre et ministre des Finances dans le gouvernement de Essam Charaf qui s'est mis en place en juillet 2011, quelques mois après la chute de Hosni Moubarak.

Le gouvernement civil est alors sous l'autorité du Conseil suprême des forces armées (CSFA) du maréchal Hussein Tantaoui, organe dirigeant du pays.

En octobre de la même année, il démissionne pour protester après la morts de manifestants coptes (chrétiens d'Egypte) lors de violents affrontements avec l'armée devant le bâtiment de la télévision d'Etat. Cette démission est toutefois refusée par le Conseil militaire.

Il quitte ses fonctions en décembre de la même année, lors d'un changement de gouvernement.

Hazem Beblawi, qui a enseigné dans plusieurs universités égyptiennes et étrangères, est l'auteur de nombreuses publications et ouvrages traitant de questions économiques en arabe, en français et en anglais.