BFMTV

Burundi: timide reprise des manifestations

BFMTV

De petits groupes d'opposants au président burundais Pierre Nkurunziza tentaient de se rassembler lundi matin dans plusieurs quartiers de Bujumbura, fiefs de la contestation contre un troisième mandat présidentiel.

Des militaires ont été déployés en nombre et tentaient de disperser les manifestants.

Equipés de fusils kalachnikov, de lance-roquettes RPG et même de mitrailleuses lourdes, ils n'avaient d'autre solution que de tirer en l'air ou courir après les manifestants qui, à peine dispersés, se regroupaient un peu plus loin sur la route en scandant des slogans hostiles à Nkurunziza.

"Notre objectif est qu'ils (les manifestants) quittent la rue, il est interdit de manifester. Nous essayons de les faire partir pacifiquement", a déclaré à l'AFP un militaire. Aucune violence, aucun jet de pierres n'était cependant à signaler.  Les élections présidentielles doivent avoir lieu au Burundi le 26 juin prochain.

la rédaction avec AFP