BFMTV

Sibérie: de mystérieux cratères géants causés par le réchauffement climatique

Un cratère avait été découvert dans la même région en 2014.

Un cratère avait été découvert dans la même région en 2014. - Vasily Bogoyavlensky

Plusieurs trous se forment depuis quelques années dans le nord de la Russie, un phénomène qui n'a jamais été observé ailleurs dans le globe.

Un étrange phénomène qui s'intensifie. Un nouveau cratère géant a été découvert en août dans la péninsule de Yamal en Sibérie, rapporte Le Siberian Times ce lundi.

Le trou d'une profondeur d'une cinquantaine de mètre résulte d'une explosion sans doute due aux spécificités géologiques de la Sibérie, puisqu'aucun cratère n'a juqu'ici été observé au Canada et dans l'Alaska qui présentent un biome similaire.

"Ce cratère là est unique, il comporte beaucoup d'informations scientifiques que je ne suis pas encore en mesure de communiquer", a confié un membre de l'Académie des Sciences en Russie au Siberian Times.

Près d'une vingtaine de cratères

Pour expliquer cette explosion, les scientifiques privilégient la piste des hydrates de méthane (un composé chimique permettant au sol de rester solide). Ces derniers se développent dans le permafrost sibérien et se transforment en bulles qui explosent en cas de trop forte chaleur.

"En raison des changements climatiques, ce permafrost se réchauffe. En se refroidissant, les bulles d’hydrates de méthane, proches de la surface de la terre, dégagent des molécules et reviennent à l’état gazeux", expliquait à Ouest-France en 2017 Gilles Granjean, adjoint à la direction des risques et de la prévention du bureau de recherches géologiques et minières.

Le phénomène était déjà survenu dans cette même péninsule en 2014 où un trou de 80 mètres de diamètre avait été observé par des scientifiques. Depuis ce sont au total 17 cratères qui ont été relevés en Sibérie.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV