BFMTV

Issy, c'est déjà demain

Le Fort d'Issy sera inauguré le dimanche 2 juin

Le Fort d'Issy sera inauguré le dimanche 2 juin - -

La ville durable est devenu le Graal pour les constructeurs immobiliers, les collectivités ou encore les sociétés de transport. Il faut rappeler que 80 % des habitants résideront en ville en 2050; Issy-les-Moulineaux dans les Hauts de Seine n'a pas attendu pour passer à la vitesse supérieure. Illustration.

André Santini aime créer des précédents. Il est donc très fier d'inaugurer, dimanche 2 juin, le premier éco-quartier aux portes de Paris, le Fort d'Issy. Et de citer cette phrase de Mark Twain: "ils ne savaient pas que c'était possible mais ils l'ont fait."

Il aura fallu 14 ans de discussions et de négociations pour lancer finalement le projet en 2009. Un peu plus de trois ans de travaux auront été nécessaires pour aménager ces 12 hectares tournés vers la ville de demain. Ils comprennent 1625 logements. 70 % de l l'eau chaude et du chauffage sont obtenus par géothermie.

Innover en permanence est bien l'enjeu de la ville durable. Issy-les-Moulineaux n'hésite pas à puiser des idées chez les voisins voire plus loin comme la Suède et la Norvège pour sa collecte pneumatique de déchets. A Issy-les-Moulineaux c'est un groupement entre Veolia Propreté, Envac et AT&E qui a conçu et construit le dispositif. Concrètement, les habitants déposeront leurs déchets dans des bornes de collecte qui les stockent temporairement dans des réservoirs enterrés d’une capacité de 3 à 8m3. Des camions "aspirants" viendront ensuite se brancher sur des points d’aspiration extérieurs.

Le principe est inédit en France et l'investissement conséquent: près de 4 millions d'euros.

Des habitants connectés

Autre modèle, la Corée et son goût pour les nouvelles technologies car une ville respectueuse de l'environnement se doit d'être connectée. Un quartier devient intelligent grâce au projet Issy grid. Le premier réseau de quartier intelligent entre cette année dans sa phase opérationnelle. Développé au sein du quartier d'affaires Seine Ouest, il est étendu cette année au Fort d'Issy.

L'objectif est clairement affiché: mieux gérer l'énergie dont on parle beaucoup à travers les questionnements autour de la précarité énergétique. Des tests sont réalisés. Des habitants peuvent suivre en temps réel leur consommation à terme. 2000 logements pour 50.000 habitants et 10.000 employés seront impliqués à terme. Ils sont nombreux à y travailler car un acteur seul n'est pas capable d'apporter une réponse.

Alstom, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom, EDF Commerce, ERDF, ETDE, Microsoft, Schneider Electric, Steria, Total se sont donc regroupés. Toutes les idées sont bonnes à prendre même auprès des jeunes pousses. Pourquoi ne pas symboliser l'énergie par des pommes afin de la rendre moins abstraite ou encore utiliser le smartphone pour se tenir informé?

Des parkings mutualisés

Les utilisateurs ont un rôle clé. Un degré supplémentaire de chauffage et ce sont 15% de dépenses en plus. C'est pourquoi la municipalité d'Issy-les-Moulineaux tient à informer les habitants à travers de ce qu'elle appelle les Conversations citoyennes.

Derrière les enjeux de la ville durable, la notion de diversité est très présente. Ainsi au Fort d'Issy, 20% des logements seront locatifs dont 10% sociaux. On peut peut-être regretter que la barre n'ait pas été placée un peu plus haut. Toutes les pistes sont envisagées pour faciliter la vie dans la ville.

Issy-les-Moulineaux compte plus d'emplois que de salariés. Pourquoi ne pas proposer à ceux qui résident des emplacements de parking délaissés la nuit dans les entreprises? De tels choix ont un coût: plus de 450 millions d'euros investis dans le Fort d'Issy. Mais le jeu en vaut la chandelle car, il faut le rappeler, 85 % du PIB est produit dans une ville. C'est donc là que se crée la richesse, autant en prendre soin.

Nathalie Croisé