BFMTV

Episode de pollution aux particules fines: vigilance jaune dans l'agglomération lyonnaise

Lyon fait des efforts "encore timides" pour lutter contre la pollution de l'air.

Lyon fait des efforts "encore timides" pour lutter contre la pollution de l'air. - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Depuis deux jours, la qualité de l'air se dégrade dans le bassin lyonnais. La vigilance jaune est activée dans la région.

Avec le retour des températures hivernales, la pollution aux particules fines revient aussi. Le chauffage, les transports et les industries combinés à des conditions météorologiques très stables ont favorisé l'accumulation des polluants, selon le site d'Atmo, l'organise chargé de surveiller la qualité de l'air dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Baisse de la vitesse recommandée

La qualité de l'air à Lyon, qui atteint un indice de 95 sur 100, est mauvaise, selon son dernier bulletin.

"Les critères d'activation du niveau d'information devraient être franchis sur le bassin lyonnais, le bassin stéphanois, la vallée du Rhône et l'ouest de l'Ain. La vigilance jaune est donc activée sur ces quatre zones", prévoit l'organisme ce jeudi.

Et il ne faudra pas s'attendre à une amélioration rapide. La situation devrait perdurer vendredi 6 décembre au moins, voire tout le week-end.

En conséquence, la préfecture recommande aux automobilistes de lever le pied et réduire leur vitesse de 20km/h sur les routes où la vitesse est limitée à 90 km/h ou plus. 

Benjamin Rieth