BFMTV

Des tonnes de déchets refont surface sur l'île d'Oléron

Chassiron, sur l'île d'Oléron.

Chassiron, sur l'île d'Oléron. - -

SUR LES INTERNETS - Rongées par l'érosion marine, des plages de l'île d'Oléron rejoignent d'anciennes décharges à ciel ouvert, créant un problème environnemental.

Ils étaient enfouis à quelques centaines de mètres de la plage... dans les années soixante. L'île d'Oléron voit débarquer des milliers de tonnes de déchets sur son sable, comme le rapporte Sud Ouest. En cause: l'érosion marine.

Après le curage de 2.500 tonnes à demi enfouies dans la dune de Saint-Trojan, en 2011, de fortes marées ont récemment découvert de nouveaux détritus du côté de Grand-Village-Plage.

Un recul du littoral de plusieurs centaines de mètres

"Véritable site d’archéologie contemporaine à ciel ouvert, la veine d’avant le tri sélectif affleure cette fois au beau milieu de la plage de la Giraudière, l’une des plus belles de l’île, fréquentée chaque jour d’été par près de 9.000 vacanciers", indique le journal Sud Ouest. Entre Xynthia et l'érosion par le vent, la décharge située à l'origine à 250 mètres du rivage a les pieds dans le sable.

Autorisée par l'Etat entre les années 1960 et 1980, cette décharge comblait à l'origine des cratères creusés par les bombes de la Seconde guerre mondiale.

>> À lire sur sudouest.fr

Marc Pédeau