BFMTV

Découverte d'un gène résistant au mildiou de la pomme de terre

Haustoria de Bremia lactuca , la cause du mildiou de la laitue. (Illustration)

Haustoria de Bremia lactuca , la cause du mildiou de la laitue. (Illustration) - Scot Nelson - flickr - CC

Le mildiou de la pomme de terre, ou Phytophthora infestans, est toujours une menace pour les pommes de terre qui sont la principale culture, hors céréales, dans le monde.

Les souches pathogènes virulentes de la maladie, qui s'attaque également aux plants de tomates, ont réussi à échapper à tous les gènes résistants à la maladie isolés jusqu'ici.

Vivianne Vleeshouwers, de l'université néerlandaise Wageningen, et ses collègues ont cherché dans le matériel génétique de végétaux sauvages du genre Solanum (famille botanique qui inclut la pomme de terre) des gènes qui répondaient à une protéine sécrétée par le mildiou de la pomme de terre, l'élicitine.

Après 10 ans de recherche, ils ont enfin trouvé ce gène, nommé ELR, dans une plante sauvage sud-américaine, Solanum microdontum. Cette plante contient des récepteurs qui constituent une ligne de défense immunitaire et agissent comme une série d'antennes radars, chacune réglée sur des caractéristiques différentes des agents pathogènes envahisseurs.

D. N. avec AFP