BFMTV

Ouragan Irma: Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Martinique et la Guadeloupe en alerte rouge

La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été placés en alerte rouge "cyclone", alors que la Martinique a été placée en alerte rouge pour mer dangereuse.

>> Vous êtes témoin d'un fait d'actualité? Envoyez vos vidéos à temoins.bfmtv.com.

L'ouragan Irma se rapproche dangereusement des Antilles. Pour cette raison, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été placés en alerte rouge "cyclone" ce mardi. La Martinique a pour sa part été placée en alerte rouge pour mer dangereuse.

L'ouragan Irma est par ailleurs passé en catégorie 5 ce mardi matin, soit le maximum de l'échelle qui mesure ces phénomènes. Il devrait atteindre la Guadeloupe dans la nuit de mardi à mercredi.

A 18H00 (GMT), il se rapprochait des Iles-sous-le-vent, à 295 km de la Barbade et 290 km d'Antigua, où le vent et la pluie ont commencé. Le cyclone était à 370 km à l'est de la Martinique, 335 km de la Guadeloupe et encore 500 km des Iles du Nord, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Ces deux îles françaises sont particulièrement menacées. Selon Météo-France, "il est possible que l'oeil du cyclone passe directement sur l'une des deux îles en fin de nuit et courant de matinée" mercredi, heure locale.

Plus puissant qu'Harvey

C'est la première fois que les deux îles connaîtront un cyclone de cette catégorie. Elles ont été placées mardi en alerte rouge cyclonique, synonyme de confinement de la population, avant un passage en "violet" (plus haut niveau de vigilance). Le cyclone devrait ensuite prendre le chemin des Iles Vierges britanniques et atteindre mercredi soir Porto Rico, avant la République dominicaine et les Bahamas.

L'ouragan, qui se déplace à 22 km/h, est désormais plus puissant que les ouragans Luis (1995 St-Martin) ou Hugo (1989 Guadeloupe, 15 morts). Il est aussi plus puissant que Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane, faisant au moins 42 morts et plus de 100 milliards de dégâts matériels.

C.P. et R.V. avec AFP